Le prêt personnel non affecté

Généralités

Avec un prêt personnel, vous pouvez tout payer. Tous les produits à la consommation sont autorisés à être financés par un prêt personnel. Le prêt non affecté est aussi un prêt à la consommation. Il est dit non affecté parce que la nature du bien à acheter n’est pas définie. C’est-à-dire que le contrat ne mentionne que le prêt personnel. Il ne dit pas si c’est pour l’achat d’une voiture, d’un mobilier ou d’autres choses. Le crédit non affecté est de plus en plus demandé par les emprunteurs. C’est grâce à sa liberté d’emploi et sa souplesse. C’est une solution pour financer tout ce que vous voulez. Le vrai prêt non affecté est ainsi. Mais il y a aussi le prêt dit non affecté mais la nature est quand même définie. Il faut s’en méfier si vous recherchez la liberté d’utilisation. Il faut dans tous les cas, demander une précision quant à la vraie nature de votre prêt personnel. Vous pouvez trouver ce prêt chez les prêteurs habituels tels que les banques, les sociétés et organismes de prêt mais aussi en ligne. La sélection de dossier par contre est un peu sévère. La liberté a aussi quelques contraintes. C’est pour cela que le niveau du taux d’endettement est très surveillé pour un prêt non affecté. La démarche ne change pas. Ce sont les avantages et les inconvénients qui le différencient des autres crédits. Généralement, un crédit non affecté finance l’achat de tous les biens et tous les services.

Principe

Il faut connaître les principes d’un crédit pour l’évaluer. Même s’il présente des avantages, il faut toujours savoir en quoi consiste le crédit non affecté. Un prêt personnel non affecté a un taux plus bas que les autres. C’est l’un de ses avantages. C’est pour cela que les emprunteurs se ruent vers lui. En plus du taux, nous avons vu aussi que vous pouvez tout acheter sans rendre un compte à votre emprunteur. Le seul détail est donc la nomination du prêt personnel non affecté. Il n’est pas question de prêt pour auto ou pour voyage. La durée est un avantage mais aussi un inconvénient. La durée est souple et peut aller jusqu’à 10 ans. Le problème pour les durées à long terme, c’est le remboursement. La dette vous suivra pendant 10 ans. Alors que vous auriez pu contracter d’autres crédits. C’est au consommateur de bien choisir la durée de remboursement pour ne pas trop s’attarder sur le remboursement d’un voyage par exemple. Si vous voulez financer un achat très important, le crédit non affecté pourra le supporter. Le montant maximum n’est pas limité par la loi. C’est le prêteur qui le fait et cela dépend aussi du consommateur. Quoi qu’il en soit, le montant peut dépasser largement les 50 000 euros. Une fois le montant débloqué, vous pouvez faire vos achats ou non. Le remboursement ne dépend pas de la date de vos achats comme avec un crédit affecté. Une fois le fonds donné, le remboursement commence. Dans ce domaine, c’est comme tous les crédits, on rembourse des sommes pendant un moment bien précis.

Les conditions des prêts personnels

Conditions personnelles

Obtenir un prêt n’est jamais facile. Il y a toutes sortes d’indices à prendre en jeu. Il ne suffit pas de faire une demande pour que le crédit soit accepté. Les conditions personnelles pour un prêt personnel dépendent de la nature du crédit. Mais dans tous les cas, il faut être majeur. Une personne majeure ici est celle de 21 ans révolus. En déca, il est impossible et interdit par la loi de contracter un contrat de prêt et les prêteurs sont défendus d’en accorder. Cela n’est possible que si un juge donne son accord. Donc, l’accord parental ne vaut aucun droit sur les crédits. L’emprunteur est une personne saine d’esprit, sinon le contrat ne vaudra rien. Si une personne a un handicap mental, il n’a pas le droit de contracter. Mais une autre personne peut le faire à sa place. Un emprunt veut dire un remboursement. Si vous n’avez pas de ressources financières stables, ce ne sera pas gagner d’avance. Et les prêteurs exigent des revenus stables. C’est à cause de ce détail que les CDD et les intérims ont du mal à trouver un prêteur. Leurs situations sont définies comme précaires. Ces informations personnelles sont généralement pour tous les prêts personnels. Viennent ensuite les détails. Si vous voulez un crédit spécial, il faut remplir les conditions spéciales. Comme par exemple, il faut être un étudiant pour bénéficier d’un crédit étudiant. Il faut avoir des enfants pour obtenir un crédit sur les études. Il faut être propriétaire d’une maison ou d’un logement pour obtenir un crédit accordé au propriétaire.

Conditions financières

Un prêt personnel requiert aussi et surtout des aptitudes financières de l’emprunteur. Votre dossier est toujours muni des pièces justificatives de votre finance. Vous donnez un bulletin de paie, vos relevés bancaires, vos déclarations d’impôts. Ces pièces sont les preuves de votre existence en tant que personne active. Votre revenu et vos dépenses sont mis à jour pour des analyses. Sans oublier qu’il faut aussi le tableau d’amortissement de vos prêts en cours. Car même si vous avez un grand revenu, si votre taux d’endettement atteint sa limite, il ne vous sera plus possible de signer un autre contrat.

En résumé, les conditions financières sont tout d’abord, une bonne situation professionnelle. Une situation instable n’est pas jugée bonne pour un remboursement. Ensuite, il faut avoir un revenu minimum et des dépenses minimales. La relation entre le revenu et les dépenses est toujours prise en compte. Si vous gagnez beaucoup mais que vous dépensez autant, vous n’aurez pas assez de reste à vivre pour le remboursement. Le taux d’endettement est aussi une condition importante. Tous vos revenus, vos dépenses et vos remboursements sont mis ensemble afin de déterminer votre taux d’endettement. Quelque soient vos entrées et sorties d’argent, si votre taux d’endettement est inférieur à 33 %, c’est que vous pouvez encore supporter votre emprunt.

Toutes ces conditions sont à analyser avant d’engager une démarche. Mais il ne faut pas oublier que le prêteur peut refuser un contrat si votre situation ne lui semble pas assez bien pour votre emprunt.

 

Les prêteurs des prêts personnels

Qui sont-ils ?

Les prêteurs de prêt personnel sont des agents économiques. Ils sont autorisés à accorder un prêt selon leur statut. Légalement, ils sont tenus par la loi. Ce sont donc des personnes morales. C’est-à-dire que c’est une organisation, une société, une entreprise. Une personne physique n’est pas reconnue comme étant un prêteur professionnel. L’emprunt particulier à particulier est interdit pour ne pas déstabiliser le cours de marché de crédit. Dans certains pays, cet emprunt est autorisé. Un prêteur a des engagements envers ses emprunteurs. Tout d’abord, il doit informer l’emprunteur à propos des prêts possibles. Les prêts doivent être au niveau de l’emprunteur et surtout ils donnent l’avantage pour lui et pour son emprunteur. Pour ne pas perdre trop de client, c’est ce que le prêteur fait. Il est aussi tenu de faire l’analyse d’endettement de l’emprunteur et de lui mettre au courant. Des fois, le prêteur a hâte de vendre un crédit qu’il néglige le taux d’endettement du consommateur. Et le problème c’est que c’est toujours le consommateur qui le récolte. Le prêteur communique aussi le contrat préalable. C’est très important de le savoir. C’est un acte obligatoire pour que le client puisse décider d’opter pour le crédit ou non. Sans oublier le taux effectif global. Les détails de tout ce qui est à rembourser sont peut-être longs à expliquer dans une publicité, c’est pour cela que le TEG est donné. Néanmoins, la publicité n’est pas obligée de le contenir. C’est l’offre préalable qui l’est. Le prêteur donne le crédit et se fait rembourser. Avant d’accorder le crédit, il analyse et vérifie toutes sortes de données de l’emprunteur. Les prêteurs font des bénéfices grâce au paiement des intérêts des créditeurs.

Comment les trouver ?

Pour trouver un prêteur, il faut premièrement connaître le financement. Quel genre de bien voulez-vous acheter. Il y a beaucoup de manière pour chercher un prêteur. Vous avez la publicité. Que ce soit à la télé, en ligne, sur les panneaux, dans les journaux et magazines. Avec la publicité, vous n’avez qu’un petit aperçu du crédit. Les chiffres communiqués ne font qu’attirer l’attention. C’est plutôt attractif qu’explicite. À la vue d’une publicité, il faut toujours se renseigner. Surtout s’il y a réserve. Il y a aussi les prêteurs qui sont vos banques ou vos assureurs. Chez eux, vous aurez plus d’informations de vive voix. Les détails sont plus exposés par rapport aux publicités. Mais le problème c’est quand votre banque ou une autre banque que vous avez remarquée est loin ou a une file d’attente comme dans les postes. De nos jours, le temps nous manque, tout ce qu’il faut faire, il faut le faire avec le minimum de temps possible. Pourtant, un crédit n’est jamais à prendre à la légère. Il faut toujours les meilleures offres. C’est pour cela que l’internet est le meilleur pour trouver un prêteur. Tous les prêteurs ont un site internet ou au moins une publicité en ligne. Sans vous déplacer, vous les avez tous devant vous. Chercher un prêteur en ligne ne veut pas forcément dire faire une souscription en ligne.

Le prêt personnel affecté

Définition

Un prêt personnel affecté est un prêt proposé par tous les prêteurs. C’est un prêt à la consommation. Il est destiné aux particuliers qui sont majeurs. Les prêteurs sont des personnes morales. Le crédit est dit affecté parce que le fonds servira à acheter un bien précis. Il peut financer tous les produits à la consommation et aussi les services. Le crédit affecté est l’opposition d’un prêt personnel non affecté. Le contrat mentionne alors la nature de l’acquisition. Son point fort réside sur la surveillance de l’achat et le remboursement par le prêteur si la transaction tournait mal. L’achat est surveillé parce que c’est le prêteur qui paye grâce au crédit accordé au consommateur. C’est-à-dire que l’acheteur ne fait que négocier le prix du bien, obtenir une promesse de vente et conclure la transaction. Concrètement, l’emprunteur ne paie rien. L’argent passe directement de la main du prêteur à celle du vendeur. C’est soi-disant pour la sécurité de l’emprunteur sur un autre achat impulsif. Le remboursement de l’emprunteur est valable si après la vente, la marchandise est remise au vendeur. Si le consommateur a déjà commencé son remboursement, les sommes versées seront restituées intégralement. Si la vente ne se fait pas, le crédit ne bougera pas puisqu’il est entre les mains du prêteur. Avec tous les avantages qu’il donne, le prêt affecté est un peu plus cher par rapport au non affecté. Son taux est plus haut mais la durée est moins longue.

Organismes

Vous avez une gamme de choix des organismes prêteurs. En général, il y a les concessionnaires, les banques, les sociétés des banques, les sociétés indépendantes, les assureurs, les commerçants et les grands distributeurs, les courtiers en ligne, les organismes gouvernementaux. Le détail le plus important c’est la nomination de la nature du bien à acquérir. Le prêt peut prendre plusieurs appellations comme crédit affecté, ou crédit suivi de la nature de l’acquisition (crédit voiture, crédit moto, crédit voyage, crédit rénovation, crédit étudiant, crédit mobilier,…). Chacun de ces prêteurs se spécialise dans un crédit spécifique. Les concessionnaires sont dans l’auto-moto, les banques dans les crédits chers, les sociétés des banques et les sociétés indépendantes sont dans les mobiliers, les rénovations et les rachats de crédits, les assureurs dans l’auto-moto avec assurance, les commerçants et les grands distributeurs sont dans les PPN, les matériels et les appareils, les courtiers en ligne font des crédits sur tous les produits à la consommation et les organismes du gouvernement se spécialisent sur la bonne marche de la vie d’un foyer (prêt sur les maladies, les décès, les équipements ménagers, les déménagements,…).

Néanmoins, une comparaison s’impose. Si vous cherchez un crédit pour une moto, cela ne veut pas dire que les concessionnaires proposent une meilleure offre. Ce sont juste les fonctionnements de bases des prêteurs. La concurrence fait rage, donc chaque prêteur fait tout ce qu’il peut pour gagner du terrain même si ce n’est pas dans sa spécialisation. Le seul moyen est la comparaison, la simulation et la documentation. Le prêteur cherche à se faire des bénéfices et l’emprunteur doit aussi le faire pour son compte.

Le prêt personnel pour équipement du ménage

Les biens acceptés

Une des préoccupations des adultes est l’équipement à la maison. S’ils sont au complet, il n’y a aucun souci. Mais s’il y en a un qui tombe en panne ou qui est cassé, tout se bouscule. Un équipement ménager en moins et la maison semble vide. Le prêt personnel prend en charge l’achat de tous les équipements ménagers  familial. Le prêt est donné non pas en fonction du prix mais en fonction du budget du foyer. Le prix du produit n’est pas important, le souci est le remboursement qui sera effectué par l’emprunteur. Les équipements ménagers, les mobiliers et la literie sont pris en charge. On peut résumer par tout ce qui constitue l’intérieur d’une maison.

Le prêt lui-même

Si on parle du prêt, on peut dire que l’emprunteur a plusieurs choix. Il peut opter pour un prêt personnel non affecté, un prêt personnel affecté, un prêt auprès de la CAF. Chaque prêt présente des avantages et des inconvénients. Le mieux c’est de faire une simulation sur chacun de ces prêts et aussi avec les autres prêts. C’est en ayant des résultats plus ou moins concrets que vous pourrez décider l’adoption d’un prêt. Une simulation consiste à faire des essais et d’évaluer le résultat. Avec une simulation gratuite sur internet, vous économiserez des sous. La simulation est simple. Vous entrez la somme à emprunter, ensuite vous limitez soit la durée du remboursement, soit la valeur d’une mensualité. Si vous limitez la durée, la mensualité sera calculée automatiquement et inversement. Vous pouvez faire autant de simulation possible avant d’opter pour le meilleur résultat. Si la durée et la mensualité ne concordent pas, vous pouvez augmenter ou diminuer le montant de l’emprunt. Vous faites ces simulations sur plusieurs sites. Vous comparez les résultats et vous faites votre choix. Il est possible d’acheter plusieurs équipements à la fois. Si votre emprunt et votre remboursement le permettent. Si vous optez pour un prêt auprès de la CAF, le déroulement est un peu différent. Le montant par exemple est limité à 800 euros mais il n’y a pas d’intérêt. Les mensualités sont fixées à 30 et 50 euros selon votre quotient familial. La demande de ce prêt est d’abord validée par l’administration du CAF. Si le montant de votre achat ne dépasse pas cette limite et si votre quotient familial ne dépasse pas les 600 euros, ce prêt est fait pour vous. C’est un prêt considéré comme une aide familiale pour l’achat des équipements ménagers.

Mais pour les autres prêts, les prêteurs sont les prêteurs habituels : banques, sociétés de prêts, prêteurs en ligne,… Le contrat est comme d’habitude. Il y a l’offre préalable, mais aussi le délai de réflexion, la signature du contrat et le déblocage du fonds. Et le remboursement est négocié entre l’emprunteur et le prêteur. Avec une annuité constante, le consommateur rembourse selon les termes conclus dans le contrat de crédit. Le choix de la nature du prêt est aussi important que le choix de la société de prêt. Il y a une différence de garanties et de tarifs entre les prêts.

Le prêt personnel des nouvelles technologies

Les avantages

Un grand avantage des prêts personnels pour les nouvelles technologies c’est que vous pouvez tout acheter avec. Tous les nouveaux gadgets et les nouveaux High Tech seront accessibles. Avant la sortie d’un nouveau matériel, les publicités ne s’arrêtent pas. Elles commencent même alors que le projet est encours. Vous avez assez de temps pour réfléchir et engager votre emprunt. Pourquoi ne pas mettre quelques sous de côté pour diminuer le futur prêt. Ce qu’il y a de bien avec les nouvelles technologies, c’est leur nombre. Elles sont de qualités différentes et de marques différentes. Les prix varient beaucoup selon ces critères. Vous avez largement le choix pour votre crédit. Par exemple pour une télé LCD, le prix peut varier de 200 euros à 4 000 euros. Cette différence de prix donne un avantage pour tous les budgets. Si vous n’avez pas assez de possibilité, vous adaptez votre achat selon votre revenu. Même si le prêt personnel pour les High Tech n’est pas très sélectif comme les autres prêts, vous ne devez pas dépasser votre taux d’endettement. Les matériels High Tech sont  tous les matériels électroniques : les télévisons, les chaines Hi-fi, la téléphonie, les ordinateurs, les vidéoprojecteurs, les consoles de jeux, les technologies pour les karaokés (tapis de danse,…), les homes cinéma, les lecteurs DVD, les supports d’écoute (i-pod,…). Il y en a de toutes les demandes. Pour que le ratio entre l’achat et le remboursement soit équitable, diminuez autant que possible la durée de votre remboursement. Plus vous trainez, plus vous aurez de mensualités à payer. En plus de cela, il faut aussi prendre en compte la durée de la garantie de l’appareil.

Les inconvénients

Les inconvénients concernent surtout le remboursement et l’appareil acheté. Sur le plan du remboursement, si la durée est trop longue, ce ne serait pas bon pour l’emprunteur. Même si la durée dépend essentiellement du montant du crédit et des mensualités que peut supporter l’emprunteur, si elle est trop étalée, il n’y aura pas de bénéfice. Si par exemple une télévision coûte 2 000 euros et que la durée de la garantie est de 2 ans. La durée du remboursement doit être de 1 an. Au-delà, l’emprunteur remboursera plus qu’il n’a emprunté. Il faut toujours faire la relation entre le budget de l’emprunteur, le montant à emprunter, la durée de la garantie de l’appareil et la durée du remboursement.

Concernant les appareils, s’ils coûtent cher alors que la garantie n’est que de quelques mois, ce serait un risque de faire un emprunt. Si l’appareil tombe en panne après la garantie avec un remboursement en cours, c’est jeter l’argent par la fenêtre. N’achetez que les appareils avec une garantie assez longue et une marque mondialement connue. Le prêteur n’entre pas dans les détails de votre achat surtout si votre crédit est non affecté. Si vous avez un problème, vous n’aurez pas de remboursement, ni de garantie venant du prêteur. Si par malheur l’appareil est totalement HS, le prêteur n’entendra aucune excuse, un marché est un marché. Le remboursement atteindra son coût total quoi qu’il arrive.

Le prêt personnel pour rénovation et réhabilitation

Le principe et les besoins

Quand une rénovation, une réhabilitation s’imposent, le prêt personnel pour les travaux est le meilleur. Le crédit affecté offre des avantages par rapport à un crédit non affecté. Les travaux représentent beaucoup de risque pour l’emprunteur. Une protection est à choisir. Le crédit affecté offre ces protections sur les éventuels problèmes de travaux. Le principe du prêt personnel pour les travaux est le versement du fonds nécessaire à l’emprunteur à condition que le prêteur s’y consente. Le prêt est ensuite utilisé uniquement pour les différents travaux. Il faut dans ce cas, un devis de travaux et d’achat ou de location de matériaux et de matériels. Ce devis est fait par un professionnel. Il est obligatoire pour que le dépassement excessif de budget soit contrôlé.

Une multitude de travaux peuvent être financés par le prêt pour travaux. L’exception c’est la construction immobilière. C’est un autre crédit qui s’en charge. Les travaux sont les petites constructions et les petites rénovations comme une véranda, une piscine, un garage, un balcon, une terrasse. Si vous construisez une nouvelle ou que vous réhabilitiez une ancienne, le prêt pourra le faire. Mais, une étude du terrain et de votre finance ainsi qu’un devis sont nécessaires. Les travaux concernent aussi la construction et la rénovation d’un spa, d’une cheminée, d’un jacuzzi, d’un escalier, la réhabilitation d’une porte, d’une fenêtre, de la toiture, des matériels de chauffage, de l’électricité. La rénovation intérieure est aussi incluse dans le prêt pour travaux comme une nouvelle peinture, de nouveaux papiers peints, même la décoration intérieure l’est aussi. Si vous avez d’autres travaux que ceux cités, n’hésitez pas à demander l’avis de votre prêteur. Il est le seul à connaître la définition de leur prêt pour travaux. Il y a des travaux qui sont financés par un prêt personnel pour travaux chez un prêteur et qui ne l’est pas chez un autre.

Les assurances

Les travaux représentent toujours au moins un risque pour le prêteur et l’emprunteur sans parler des ouvriers. La première chose à savoir c’est la réalisation des travaux. Est-ce que vous allez le faire ou vous allez engager des professionnels. Le choix aura une conséquence sur les assurances à adopter. L’assurance obligatoire est toujours la garantie donnée au prêteur pour le remboursement. C’est toujours obligatoire pour un prêt personnel. C’est à vous de choisir si ce sera une assurance ou un cautionnement. Ceci concerne uniquement le remboursement. Mais il y a aussi les assurances facultatives. Elles vous concernent, c’est pour cela qu’elles sont facultatives. Pour éviter les problèmes, adoptez au moins une assurance facultative. Elles sont souvent proposées avec votre crédit de travaux. Les assurances vous couvrent s’il y a un accident sur le chantier, si le travail fini n’est pas celui sur le plan, si le travail n’est pas fini faute d’argent ou venant du constructeur. Il y a même les assurances qui couvrent le travail sur plusieurs années, c’est la garantie de construction. Vous pouvez aussi choisir des assurances pour vous. Elles sont essentiellement adoptées au cas où vous auriez des problèmes physiques, mentaux ou une perte d’emploi.

Acheter son automobile avec un prêt personnel

La recherche

Pour trouver le prêt personnel, il faut faire la recherche là où il y a des offres. Vous avez les offres publiées sur les vitrines, sur les panneaux de publicités, dans les magazines, à la télé ou en ligne. Toutes ces formes de publicité vous donnent une idée de ce que vous cherchez. Toutes ces offres sont à étudier. Il ne suffit pas de voir une offre pour l’adopter. Il faut la comparer avec les autres offres. Une automobile est un placement d’argent important, c’est pour cela qu’une comparaison est de rigueur. Un prêt personnel pour automobile a beaucoup d’avantages par rapport à un prêt personnel non affecté. Pour le trouver, concentrez votre recherche sur le prêt personnel pour automobile ou le crédit automobile. Vous êtes le seul à décider du prêteur et de l’offre que vous voulez. La recherche consiste à comparer tout ce qui vous passe sous le nez. Vous pouvez comparer le nom du prêteur, ses garanties, ses offres, le montant du contrat, le taux, le TEG et tous les autres petits détails qui font que le contrat soit si cher.

Pour trouver l’automobile par contre, vous avez l’embarras du choix. Chez les concessionnaires, les vendeurs agréés, les garages, l’internet. Pour tout type de voiture neuve ou d’occasion. Le prêt personnel pour automobile peut financer toutes les voitures même les voitures hybrides et les voitures de collection. Vérifiez quand même si la valeur du crédit couvre le prix de l’auto. Pour que votre emprunt se passe bien, demandez une promesse de vente au vendeur. Comme cela, si le prêteur demande une preuve sur la valeur exacte de l’emprunt, vous l’aurez. De plus, une promesse de vente vous facilite l’achat. Elle vous donne la sureté de l’acquisition du bien.

Les inconvénients

Le contrat de prêt personnel pour automobile présente quelques failles. Non seulement le contrat mais aussi l’achat. La promesse de vente a une date limite au bout de laquelle, la voiture sera vendue à une autre personne. Si votre crédit est un crédit affecté, il faudra rechercher une autre auto et obtenir une autre promesse de vente. Le crédit affecté est directement versé au vendeur alors si votre automobile n’est plus accessible alors le crédit restera chez le prêteur. Pour éviter ce désagrément, prenez le plus de marge possible pour votre achat.

Le contrat peut ainsi retarder l’achat de la voiture. Choisissez un contrat rapide. Avec un contrat trop long à conclure, vous pourrez perdre l’automobile et passer beaucoup plus de temps à en chercher une autre. Le problème c’est que le prix ne sera peut-être pas le même. Si le contrat accordé est un prêt personnel non affecté, vous n’aurez pas un remboursement de la part du prêteur. Alors il faut être vigilant. Même si ce contrat n’a pas besoin de promesse de vente, demandez quand même au cas où. Le contrat d’un prêt personnel ne sera pas validé tant que l’emprunteur n’accepte pas l’offre préalable. Donc, c’est à vous de faire des remarques sur la bonne marche du contrat et du remboursement. Une fois signé, vous ne pouvez plus faire marche arrière.

Le cautionnement d’un prêt personnel

Définition

Votre prêt personnel a besoin d’une assurance ou d’un cautionnement. Tous les prêts personnels sont assurés. C’est un acte obligatoire. Le choix est facultatif concernant la nature de votre assurance. Concernant le cautionnement, vous pouvez l’obtenir chez une société de cautionnement ou auprès d’une tierce personne. Un cautionnement est une garantie donnée par l’emprunteur au moment où il contracte un prêt personnel. La valeur de la caution se négocie entre la caution et l’emprunteur. Le prêteur ne reçoit que la lettre de la caution et quelques détails. Il faut préciser dans le contrat de crédit, la nature de la caution. Une lettre est introduite par la caution. Si vous voulez une caution par une société, il faut en faire la souscription. Sinon, vous pouvez demander à une personne tierce de le faire. Dans les deux cas, le prêteur sera au courant des informations concernant le cautionnement. Nom ou dénomination, adresse ou siège social. Ces informations sont obligatoires par l’emprunteur sinon une annulation se fera. Une caution peut être solidaire ou simple, selon le choix de la caution et de l’emprunteur. Ce détail est communiqué au prêteur pour qu’il puisse prendre une décision quand une défaillance se produira. Une caution est déterminée ou indéterminée. C’est aussi à communiquer. Il y a beaucoup de différence entre ces détails. Étudiez bien votre cas et surtout la possibilité de la caution. Une caution peut être gratuite ou à titre onéreux.

Action

L’action d’un cautionnement n’est prévue que lorsque l’emprunteur se trouve dans un problème de remboursement. Mais l’action est toujours définie dans le contrat. C’est pour cela qu’il y a un accord entre la caution et l’emprunteur mais aussi entre l’emprunteur et le prêteur. Il est dit qu’une caution peut être solidaire. Dans ce cas, le prêteur ne différencie pas l’emprunteur de sa caution. S’il y a un retard de paiement, le prêteur adresse une lettre à l’un des deux. C’est surtout pour les étudiants qui ont les parents comme caution. Cela dépend surtout de l’entente entre la caution et l’emprunteur. Avec une caution simple, le prêteur ne s’adresse à la caution que lorsque les différentes poursuites aient déjà été engagées contre l’emprunteur.

Un cautionnement déterminé est limité dans le temps. La durée est inscrite dans le contrat et dans l’entente entre la caution et l’emprunteur pour que tous les acteurs soient au courant. Si une défaillance de l’emprunteur survient alors que la durée de validité de la caution est expirée, le prêteur ne pourra s’adresser qu’à l’emprunteur seulement. Une caution indéterminée n’a pas de limite temporelle. Tout au long du contrat, la garantie donnée par la caution vaudra son droit. Si, pendant la validité de la caution, elle ne remplit pas ses obligations envers le prêteur, les poursuites seront définies par le contrat. Même si la caution n’est pas le signataire du contrat de crédit, sa promesse de remboursement en tant que caution l’attache au contrat de crédit. Pour une bonne marche de votre remboursement, même si un problème n’est pas dans l’horizon, choisissez bien votre caution.

Le prêt personnel pour les études

La demande

Tous les prêts personnels requièrent une demande. Elle consiste surtout à une souscription. Les lettres de demande sont utilisées pour les prêts auprès de l’État. Chez les autres sociétés, la demande est faite quand l’emprunteur procède à une souscription. On parlera surtout des études pour les enfants mineurs. L’âge mineur légal est -21 ans. Pour ces enfants, ce sont les parents ou les tuteurs qui s’occupent de la souscription. En général, le prêteur ne s’intéresse pas à l’identité de l’enfant. Il s’inquiète surtout de la situation financière des parents ou du demandeur. L’emprunteur choisit le prêteur et la nature du crédit en fonction de ce qu’il veut financer. C’est parce qu’un prêt est plus avantageux qu’un autre surtout par rapport au montant. Les garanties et les avantages dépendent essentiellement du montant emprunté. Avec un prêt pour les études, vous pouvez financer tout ce qui concerne les études de vos enfants. Il n’y a pas de limite, toutes les dépenses dans les études font parties des services et produits à la consommation. Les scolarités, les fournitures scolaires et les livres, les habits des enfants, les loyers pour les étudiants mineurs, les frais de concours et de cours spécial, les fais de déplacement intérieur et extérieur. Les dépenses pendant les études sont nombreuses, c’est pour cela qu’un prêt est mis à la disposition des parents. Pour éviter une réponse négative de la part d’un prêteur, ménagez votre situation financière. Si vous avez des crédits en cours, optez pour un rachat de crédit. Vous aurez une place pour le crédit pour les études.

Le corps du contrat

Ce n’est pas toujours facile de réaliser un projet surtout si le fonds n’est pas affecté. Le contrat par contre est moins pénible à réaliser si l’offre préalable est accordée. La durée de réalisation compte beaucoup surtout si le besoin est immédiat. Choisissez le prêteur le plus rapide parmi les plus intéressants. Maintenant, la durée minimale de réponse et de déblocage de fonds est de 48 heures. Plus la peine de choisir le prêteur qui met des mois avant de délivrer le crédit. Le prêt personnel pour les études est libre d’accès non seulement pour les rentrées scolaires mais pendant toute l’année. Les activités scolaires s’étalent sur toute l’année scolaire donc il y aura toujours des dépenses à faire.

Le contrat lie l’emprunteur à son prêteur. Les termes qui y sont écrits doivent être respectés par les deux parties. Si le contrat mentionne que la somme empruntée servira à l’achat des fournitures scolaires, l’emprunteur doit respecter. S’il n’y a pas de mention, il peut tout faire avec le crédit. C’est le même cas pour le remboursement. Si le contrat détermine un remboursement pendant un an, c’est ce qui arrivera. Pour éviter un malentendu, lisez bien le contrat pendant les jours de réflexion. S’il y a des détails que vous ne comprenez pas ou des détails qui ne vous vont pas, vous pouvez soit négocier, soit refuser. Pour éviter le cumul de crédit pour les études, minimisez la durée de remboursement.