Une autre forme du prêt personnel

Le découvert bancaire

Le découvert bancaire est une autre forme du prêt personnel. C’est votre banque qui vous offre ce crédit. C’est votre compte bancaire qui peut avoir un découvert. Et c’est votre banque qui l’autorise. Donc vous ne pouvez pas avoir un découvert bancaire chez une banque autre que la vôtre. Et vous ne pouvez pas obtenir un découvert chez les organismes prêteurs. Le découvert bancaire vous autorise à retirer de l’argent sur votre compte même quand celui-ci est à sec. Il peut être un découvert pour une seule fois ou renouvelable. C’est à la banque de décider car elle seule connaît votre situation bancaire et vos transactions. Le découvert et un prêt, donc il faut aussi faire une demande chez votre banque. Elle définit les détails qu’il faut. Normalement, il ne faut pas d’autres dossiers, seulement un compte à la banque.

Bien sûr, un prêt nécessite toujours un remboursement. Et le taux est très variable selon quelques critères. Tout d’abord, la banque est libre de fixer le taux. Elle prend en compte la valeur de votre découvert, si elle est renouvelable ou non mais aussi la situation de votre compte bancaire. Les conditions d’un découvert bancaire sont nombreuses et souvent strictes. Une personne qui n’est pas fiable sur le remboursement n’est pas bonne pour un découvert. Pourtant, aujourd’hui les banques utilisent le découvert comme un filet pour piéger les clients. Le découvert est de plus en plus autorisé car le remboursement se fait automatiquement. C’est-à-dire que la banque retire les mensualités sur votre compte.

Un découvert bancaire peut se faire quand le revenu mensuel n’est pas assez. Dans ce cas, vous avez une liquidité dans votre compte. Mais vous pouvez aussi avoir un découvert si une entrée d’argent se fera. C’est cette entrée qui remboursera le découvert. C’est un cercle qui ne se termine pas surtout si le découvert est renouvelable.

Une solution ?

Le découvert bancaire peut être une solution pour les uns mais ce n’est pas le cas pour les autres. C’est une solution grâce à sa liberté d’utilisation. L’emprunteur n’aura pas à faire des emprunts chez un autre prêteur. Il pourra faire face à d’éventuelles dépenses. Si le remboursement se passe bien, l’emprunteur n’aura pas de vide ni de problème de liquidités. Il évite le compte débiteur, et vous pouvez aussi faire face à un problème de trésorerie. Le découvert bancaire présente aussi des inconvénients parce que le taux dépend de la banque et de la position bancaire de l’emprunteur. Il faut aussi une autorisation de la banque en question. Le coût d’un découvert bancaire est très élevé par rapport aux autres crédits. Il peut être négocié mais cela est en fonction de votre situation bancaire. Si votre compte bancaire est souvent débiteur, cela aura mauvaise répercussion sur votre découvert bancaire. Surtout sur le remboursement, si vous êtes souvent débiteur, vous aurez un coût non négociable et un taux très haut.

Le découvert bancaire nécessite un contrat à part car c’est un crédit comme les autres. Il faut préciser dans le contrat toutes les modalités de remboursement.

Le prêt personnel en général

Comment ça fonctionne ?

Tout d’abord, pour l’obtenir, il faut faire la demande auprès des prêteurs. Cela dépend aussi de ce que vous voulez acheter. En général, vous pouvez emprunter à la banque, chez les sociétés de prêt, chez les concessionnaires pour les autos, en ligne pour tout ce qui est vendu en ligne et chez les boutiques qui proposent un prêt. Le procédé est comme suit : vous demandez un crédit, si votre dossier est accepté, vous achetez le bien et remboursez le prêt. Le prêt personnel peut être affecté ou non. C’est à vous de choisir.

Le montant d’un prêt personnel dépend du projet et aussi de la situation financière de l’emprunteur. Le taux quand à lui dépend du taux employé par le prêteur et souvent du bien si c’est un prêt affecté. La durée est le moment pendant laquelle vous remboursez le prêt. Elle peut être à court, moyen ou long terme. Elle dépend du montant et de la valeur des mensualités que peut payer l’emprunteur. Mais la durée maximale est de 10 ans. Tous ces détails sont dans le contrat de crédit. Ce contrat est signé par le prêteur et l’emprunteur. Ces détails sont négociables et les deux parties se mettent d’accord pour les fixer.

Le remboursement se fait pendant la durée inscrite dans le contrat. Le plan du remboursement est très précis. Il faut le respecter. Tous les mois, à une date précise, l’emprunteur paye les mensualités. Elles sont constituées par le montant de prêt, des frais et commissions et aussi des intérêts. Les mensualités peuvent être fixées en fonction de la possibilité de l’emprunteur. Elles sont, soient fixes soient variables selon le taux. Mais la plupart du temps, le taux est fixe. Le remboursement peut prendre le parcours normal mais il peut aussi être anticipé partiellement ou totalement. L’anticipation est pénalisée si la somme est importante. Mais cela dépend aussi du prêteur.

Quels sont les prêts possibles ?

Le prêt personnel est possible pour presque tous les achats. Il faut préciser que ce sont des achats à la consommation. Par exemple, l’achat immobilier n’est pas financé par un crédit comme tel. Ce sont les particuliers qui sont les emprunteurs. Vous pouvez donc acheter des mobiliers (chaises, tables, armoires,…), la literie (lit, sommier, couettes,…). L’achat des appareils électroménagers est aussi possible (lave-linge, lave-vaisselle, aspirateur, réfrigérateur, congélateur,…), les appareils de cuisson (micro-onde, plaque chauffante,…). Mais aussi les travaux, les véhicules, les études, les nourritures, les voyages, les mariages et autres consommations.

Le contrat de chaque prêt personnel est différent sur les détails. Le montant, le taux et la durée dépendent de la nature du bien ou service à acquérir. Pour obtenir un contrat de crédit, il faut connaître son taux d’endettement. Le prêt personnel est cumulable, c’est-à-dire que tant que votre taux d’endettement ne dépasse pas les 33 %, vous pouvez faire des emprunts. Même si votre emprunt se porte sur l’achat d’un bien de même nature, c’est possible. Il faut seulement respecter les termes de votre contrat surtout sur le plan de remboursement.

Les prêts personnels sociaux

Les prêts de solidarité

Pour l’obtenir, il faut faire la demande d’autorisation administrative. C’est seulement après que le dossier est envoyé et analysé. Si vous avez les situations adéquates, le prêt sera accordé. Mais il faut que les assistantes des services sociaux soient au courant de votre demande. C’est elles qui verront votre situation familiale. Le montant pour les prêts exceptionnels est de 5000 euros. Il faut préciser la nature de la demande et c’est aux administrateurs d’en juger. Pour les frais médicaux et achat de matériel médical, le montant maximal est de 10 000 euros. Il faut aussi des pièces justificatives. Le matériel médical ici est spécialisé comme les appareils auditifs par exemple. La demande passe entre les mains de la commission des aides financières et prêts du CLAS pour tous montants supérieurs à 5000 euros. Le prêt personnel social comprend aussi le prêt lié au décès. C’est surtout les frais d’obsèques qui y sont inclus. Le décès peut concerner le demandeur, son conjoint, ses descendants et ascendants, son concubin mais aussi les partenaires PACS. Il faut fournir l’acte de décès, et les factures d’obsèques. Le montant maximal est aussi de 5000 euros. Et enfin, il y a le prêt pour achat et réparation de véhicule. La demande est étudiée par la commission. Le véhicule doit être indispensable pour le demandeur. Que ce soit pour son quotidien ou pour sa vie professionnelle. Avec un montant plafonné à 5000 euros, il faut donner le devis ou la facture de l’achat ou de la réparation du véhicule.

Les prêts à caractère social

Les prêts personnels à caractère social sont aussi une aide mais qui concerne la vie sociale. Il y a le prêt d’accompagnement à la vie quotidienne et le prêt pour l’amélioration du cadre de vie. Le montant maximal de tous ces prêts est de 5000 euros. Toutes les demandes sont justifiées par un devis ou une facture.

Le changement de la situation familiale est compris dans ce prêt. C’est-à-dire le mariage, l’union PACS, la naissance et l’adoption. Le frais d’études concerne les études de l’enfant du demandeur. L’âge maximal est de 26 ans et 27 pour les handicapés. Les frais peuvent être la scolarité, les fournitures, les loyers, les séjours à l’étranger, tout ce qui se rattache à l’étude. Les frais de justice appartiennent aussi au caractère social. C’est pour payer les honoraires de l’avocat, de l’huissier et du notaire. Le dépôt de garantie et le frais de déménagement sont financés par cette aide. Le cumul de prêt est autorisé pour le dépôt de garantie mais souvent refusé pour les autres prêts. Si vous faites une rénovation de votre résidence principale, le prêt maximal est de 5000 euros. De même que pour le paiement du loyer quand vous décidez de déménager. C’est-à-dire, le loyer de votre futur logement et du logement que vous allez quitter. Les équipements ménagers et les mobiliers peuvent être acquis par ce prêt mais sous conditions. De toute façon, votre dossier sera minutieusement étudié et votre demande sera instruite par les départements gestionnaires de vos prestations.

Le prêt personnel pour l’amélioration du cadre de vie

Le fonctionnement du prêt

C’est un prêt pour les actions sociales. Chaque foyer n’a droit qu’à un seul prêt. C’est-à-dire qu’il ne faut pas faire de cumul de prêt. Une fois le remboursement fait, le foyer peut procéder à une autre demande. L’intervalle entre deux prêts n’est pas fixé. Dès que le prêt en cours est remboursé, un nouveau peut être engagé. L’amélioration du cadre de vie comprend le déménagement, le loyer, la rénovation, l’équipement ménager et le dépôt de garantie. Si l’une de ces situations vous arrive, il ne faut pas que l’action soit trop loin pour faire la demande de prêt. Elle doit être à moins de deux mois par rapport à la date de demande de prêt. Le remboursement se fait entre un an et quatre ans. Le montant est aussi plafonné, le minimum est de 400 euros et le maximum 5000 euros. Le prêt personnel pour l’amélioration du cadre de vie a un taux très bas. Il est de 2 ou 3 % de moins que les crédits ordinaires. Le taux employé est fixe mais révisable une fois par an. La révision dépend du taux sur le marché. C’est surtout une révision à la baisse que l’emprunteur cherchera.

Pour avoir ce prêt, il faut faire la demande d’autorisation administrative auprès de la DGAC. Cette dernière délivre l’autorisation et le demandeur l’envoie chez la BFM. Le demandeur fournit son dossier et la BFM donne le prêt. C’est la BFM qui analyse le dossier et c’est elle qui donne l’accord ou non.

Les situations comprises dans l’amélioration du cadre de vie

Il faut préciser que le Ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement a bien défini ce qu’est une amélioration du cadre de vie. Toutes les personnes actives et retraitées ont le droit de demander ce prêt. C’est la BFM qui donnera l’aval.

Le dépôt de garantie en fait partie. La location d’un appartement nécessite un dépôt de garantie. Le montant maximal du prêt est de 5000 euros. Ce prêt peut être cumulé avec d’autres prêts sociaux. Pour le dossier il faut une attestation du montant de la caution et du bail venant de la société immobilière responsable de la location de l’appartement.

Le déménagement comprend seulement les frais de transport et les commissions des déménageurs. Comme pièce justificative, il faut les factures des frais du déménagement. Le montant maximal étant toujours de 5000 euros.

Les frais de double loyer concernent les frais de préavis. Il faut justifier ce prêt par les documents de baux pour l’ancien et le nouveau logement ainsi que des quittances. Montant maximal : 5000 euros.

Les frais de rénovation sont accordés pour une résidence principale. Les bénéficiaires sont les locataires et les propriétaires. Avec un montant maximal de 5000 euros, il faut justifier la demande avec les factures ou le devis.

L’équipement ménager ne concerne que les électroménagers et les mobiliers de première nécessité. Le plafond est de 5000 euros avec une facture ou un devis de l’achat.

Le prêt personnel pour l’amélioration du cadre de vie est en vigueur depuis 2011