Le prêt personnel pour vos High Tech

Le meilleur choix

Quoi de plus réjouissant que d’avoir les dernières technologies chez soi. Les appareils High Tech sont des produits à la consommation. Il est donc possible de faire un prêt pour les acheter. Pour trouver les meilleurs prêteurs, il faut avant tout trouver les meilleurs vendeurs. Ce sont des appareils avancés, pour ne pas acheter dans le vide, cherchez les meilleurs. Le prix est différent selon le vendeur, le produit à vendre et surtout la marque. Pour une utilisation durable, achetez les marques connues. Renseignez-vous en ligne ou chez les magasins. Et pour le prêt que vous allez faire, choisissez celui qui sera à votre portée. Étudiez bien votre achat et votre revenu par rapport au prêt proposé. Vous devez y gagner quelque chose et non perdre tout. Choisissez le prêt qui est le mieux adapté à vos besoins. Pour un appareil High Tech, prenez le prêt qui propose des avantages pour les crédits à court terme. Il ne faut pas que votre emprunt soit à long terme, cela ne fera qu’augmenter le montant à rembourser. Si vous trouvez un prêteur qui propose spécialement des prêts pour les nouvelles technologies, tant mieux. Sinon, vous pouvez vous rabattre sur les prêts personnels affectés ou non affectés. Le meilleur taux et la meilleure garantie vous offriront des avantages par rapport aux autres. Les produits comme les télévisions, les lecteurs DVD et home cinéma sont des produits qui nécessitent une garantie. Le service après-vente n’est pas assez. Si jamais votre produit tombe en panne alors que la garantie n’est pas encore dépassée, vous pouvez rendre l’appareil et vous faire rembourser. Cela est possible si votre crédit est un prêt affecté. Dans ce cas, le prêteur vous remboursera toutes vos mensualités payées. Et le reste se passe entre lui et le vendeur.

La comparaison

La technologie ne cesse d’évoluer. Les fans sont aussi de plus en plus accros. La comparaison est primordiale pour choisir un prêteur. Il faut comparer avant tout la garantie. Si vous optez pour tel ou tel prêt, auriez-vous des garanties si jamais le produit n’est pas fiable ? C’est très important car les appareils électroniques tombent facilement en panne. Le prêt en lui-même est aussi à comparer. Le montant minimum et maximum accordés par le prêteur. Ensuite le remboursement. Si vous remboursez une télévision pendant 5 ans, ce n’est pas la peine de l’acheter. Faites le rapport entre la durée de vie maximale de l’appareil et la durée de votre remboursement. Même si cette durée dépend aussi des mensualités que vous pouvez payer, si elle est trop longue, c’est perdu d’avance.

Néanmoins, un crédit veut toujours dire un remboursement. Comparez le taux effectif global, le taux d’intérêt, les possibilités de remboursement anticipé et aussi un meilleur plan de remboursement pour qu’il n’y ait pas trop de contrainte, ni trop de pression. Tout doit être au plus bas pour que le remboursement se passe sans accroche. Les meilleures offres sont celles qui vous donnent une liberté de paiement mais aussi une durée moyenne de remboursement et des garanties offertes pour l’emprunteur.

Les études subventionnées par un prêt personnel

Quels genres d’études

On entend souvent parler du prêt pour étudiant. Mais il existe aussi des prêts pour les études tout court. Toutes les études sont confondues dans ce genre de prêt personnel. La plupart du temps, on parle des étudiants car ils ont leur propre prêt spécialement conçu pour eux. Dans leur cas, ils sont les bénéficiaires directs du crédit. Et ce sont eux les demandeurs de crédit. Donc, ils ouvrent leur compte bancaire et reçoivent le prêt. Il y a aussi les prêts personnels empruntés par les parents pour les enfants encore mineurs. Ce genre de crédit par contre est versé dans le compte des parents. Ce sont eux qui font la demande et ce sont eux qui gèrent. À tout moment, un parent peut emprunter pour les études de son enfant. Les études ici sont juste une nomination des activités concernant les études et des matériels s’y afférant. Le prêt peut financer les scolarités des enfants, ce qui n’est pas toujours évident surtout à la rentrée des classes. Il y a aussi les fournitures scolaires et les livres. Avec un foyer de 3 enfants de niveau différent par exemple, il faut 3 fois plus de livre. Les frais pour les concours sont aussi une charge non négligeable. Ils font parties des dépenses supportées par un prêt personnel pour les études. Pour les enfants qui sont dans les internats, les parents peuvent demander un prêt. C’est aussi le cas pour l’étudiant qui étudie loin de ses parents et qui est obligé de louer un appartement. Le  prêt personnel est toujours sur le compte des parents. De plus en plus d’écoles et d’université organisent des voyages d’études pour leurs élèves. Ces voyages sont assez loin et nécessitent une organisation financière très vaste. Mais dans le cadre d’un bon épanouissement de l’enfant, il doit y assister. C’est pour cela que les séjours dans le cadre des études sont compris dans le crédit (à l’étranger ou dans le pays).

Le contrat

Le contrat est divisé en deux sortes. Si c’est l’étudiant qui fait la demande pour son propre compte, il signe son contrat. Il n’a pas besoin de l’autorisation de ses parents. Mais il doit avoir au moins 21 ans le jour de la signature. Le prêteur lui demandera les pièces nécessaires pour son dossier comme la justification qu’il est étudiant, les preuves de son âge (pièce d’identité). C’est donc à l’étudiant de rembourser son emprunt.

Si l’enfant est mineur, il ne peut pas contracter. Ce sont les parents qui le font. Un des deux suffira pour le faire. Dans ce cas, c’est la démarche habituelle. Il faut les informations personnelles et professionnelles du demandeur. Il faut aussi la situation financière pour connaître le taux de recouvrement des dettes. Sans oublier les pièces justificatives de la demande. Ici, l’emprunteur dévoile le devis pour la scolarité, le bail pour la location d’appartements, les devis des frais venant du responsable de l’internat. Toutes les pièces possibles pour justifier l’emploi du financement sont présentées. C’est l’un des parents qui signe et ce sont eux qui remboursent l’emprunt.

Avantages et garanties recherchés dans un prêt personnel

Sur le plan remboursement

Pendant la recherche d’un prêt personnel, ce qui vient à l’esprit c’est la meilleure offre. Et la meilleure c’est surtout celle qui propose le plus d’avantages pour l’emprunteur. Les avantages sont à peu près pareils pour tous les prêteurs mais se différencient à chaque nature de crédit. Sur le remboursement, les critères à chercher sont assez nombreux. Ils sont très conséquents pour l’emprunteur. La phase de remboursement repose surtout sur la finance du consommateur. Et on le sait, les dépenses ne sont jamais les mêmes tous les mois. Il y a donc au moins un mois où l’emprunteur fait face à une augmentation de dépenses. C’est pour éviter les ennuis que les avantages sur le plan de remboursement sont à adopter et surtout à négocier. Une des garanties est la durée du remboursement. Elle dépend soit de votre crédit, soit de votre mensualité mais surtout de votre budget. Si le prêteur n’accepte aucune négociation sur la durée, vous courrez à votre perte. Ne vous fiez pas à la durée interminable avec une petite mensualité. En s’accumulant, vous perdez du temps. Il y a aussi le plan de remboursement tout entier. C’est une garantie si votre situation financière ou personnelle change. Un réarrangement de plan est bénéfique. Avec lui, vous pouvez revoir à la baisse votre taux, vous pouvez déplacer la date de paiement. La révision du taux d’intérêt diminuera votre mensualité. Elle n’est souvent pas donnée sauf si le taux diminue d’un certain point. Demandez quand même une possibilité de révision du taux au cas où celui-ci dans un futur indéterminé diminuerait. La dernière et non la moindre est la pause de remboursement. C’est très important de l’obtenir. La pause est d’au moins une fois par an. Elle sert d’instance quand vous payez vos impôts. Avec l’impôt, les dépenses mensuelles et le remboursement, c’est un peu difficile de joindre les deux bouts. La pause est généralement deux fois par an, dépendant de l’emprunteur et du prêteur.

Sur le plan sécurité

Un prêt personnel sans sécurité n’est pas intéressant. La sécurité recherchée par contre dépend de chaque personne. Il y a les personnes qui veulent une sécurité sur le produit à acheter. Il y a celles qui veulent être sécurisées pendant le remboursement, et ainsi de suite. C’est souvent un détail oublié par les deux parties. La sécurité du prêteur est acquise parce que l’emprunteur a une assurance ou une caution. Mais du côté du consommateur, quelle sécurité il obtient venant de son prêteur ? Insistez surtout sur le remboursement du bien acheté s’il y a retour de marchandise (cela n’est valable que pour les crédits affectés). Sur le remboursement, demandez le champ d’application des pénalisations afin de l’éviter. Mais aussi des sanctions appliquées en cas de problème de remboursement. Demandez la durée de retard maximale accordée, les risques probables sur votre compte et sur le crédit ainsi que les indemnités encourues. Il faut faire attention car le danger est surtout pendant le remboursement. Les clauses des contrats ne sont pas toujours claires, le prêteur ne cherchera qu’à faire des bénéfices sur votre crédit.

Optez le prêt personnel pour vos travaux

A quel prix ?

Les travaux peuvent être chers ou pas trop, cela dépend des travaux à faire. Ce sont des travaux de rénovations ou des petites constructions. Donc, il faut les matériels et les frais des travaux. Si vous faites les travaux vous-même, vous n’empruntez que le montant du devis estimatif. Si vous faites appel à des professionnels, il faut compter la main d’œuvre. Le prêt personnel pour travaux a quand même le maximum à ne pas dépasser. Selon les prêteurs, ce niveau est différent. Mais puisque c’est un crédit à la consommation, il y a certaines règles à suivre. Si votre emprunt est affecté, vous devez absolument donner la nature de votre emprunt. Car si c’est un emprunt pour un achat immobilier, cela sera impossible. Si votre crédit est non affecté, vous êtes libre d’acheter tous vos matériels et même les décorations de votre habitation. Cependant, il y a des conditions surtout pour les prêts affectés. Tout d’abord, il faut préciser ce que vous allez faire de l’argent. Il faut donc un devis venant d’un professionnel. Et un devis des commissions des ouvriers s’il y en a. c’est la somme de toutes les dépenses liées aux travaux qui sera le montant à emprunter plus les frais de dossiers et les assurances. Le montant maximal est de 21 500 euros, il peut dépasser ce niveau mais c’est celui où les droits du consommateur sont appliqués. Avec le respect de ce montant, le consommateur aura le droit de rendre les marchandises défectueuses ou les travaux qui ne sont pas dans les normes et se faire rembourser.

Les assurances nécessaires

Le contrat d’un prêt personnel pour travaux est un acte juridique. Tout ce qui est dans le contrat est à respecter. Et puisque c’est un contrat de crédit, le prêteur exige une assurance. Elle donne la garantie au prêteur que l’emprunteur payera sa dette quoi qu’il arrive. Cette assurance est obligatoire comme pour les autres crédits à la consommation. Elle n’a pas de montant puisque c’est une lettre de promesse qui est donnée au prêteur. Ou l’emprunteur se souscrit à une assurance, ou il choisit le cautionnement. Le fonctionnement est simple, si l’emprunteur a des problèmes de paiement, c’est à l’assurance ou à la caution de payer.

Il y a aussi d’autres assurances facultatives pour l’emprunteur cette fois-ci. Il y a des aléas dans la vie auxquels on ne peut pas contourner. Mais dans tous les cas, un prêt doit toujours être remboursé. Alors pour en faire face, les assurances facultatives sont utiles. Ces assurances sont proposées par les sociétés d’assurance ou les mutuelles. Le prêteur, s’il est en accord avec des assureurs, il peut inclure votre emprunt avec des assurances. L’assurance décès couvre votre remboursement si vous mourrez. L’assurance perte emploi rembourse à votre place si jamais vous perdez votre travail en cours de remboursement. L’assurance pour invalidité est employée au cas où il vous arrive un accident ou une maladie et que vous êtes dans l’invalidité morale ou physique de faire vos remboursements. C’est aussi le cas de l’incapacité dans le travail.