Mariage, union Pacs et prêt personnel

Le prêt

Un mariage ou une union pacs est sélectionné parmi les services à la consommation. Le prêt personnel est donc  valable pour les financer. Concernant le prêt, il est proposé par les prêteurs sous forme de crédit mariage. Profitez surtout des offres spéciales comme pendant la saint Valentin. Vous bénéficierez d’une remise exceptionnelle sur tous les détails du contrat. Sinon, vous pouvez toujours contracter un contrat à la normale. Le prêt est simple. Mais avant de décider du crédit à employer, faites une comparaison. Il vaut mieux opter pour le crédit le plus sûr. Le montant d’un prêt personnel pour un mariage est de 75 000 euros le maximum. Mais faites attention car plus le montant est important, plus le taux de remboursement le sera aussi. Le financement n’est pas obligatoirement à 100 % comme pour les autres crédits. Vous pouvez choisir le montant qui vous manque ou le montant dont vous avez besoin. Le but est de simplifier l’obtention de l’emprunt et faire le moins de dépense possible surtout pour les remboursements. Le contrat est comme d’habitude. Il faut une offre préalable contenant les détails comme le taux effectif global ainsi que le plan de remboursement. Ce qui est bien pour un prêt personnel mariage et union pacs c’est que le remboursement peut être négocié à tout moment si la situation de vie du couple change. Pour jouir de ces avantages, il faut que les garanties offertes par le prêteur incluent les négociations en cours de route.

Le remboursement

C’est le moment fatidique pour le couple. Si le contrat a été signé par l’une des deux dans le couple, le remboursement par contre se fait à deux. Même si le contrat a été signé avant le mariage, le contrat stipulera que c’est au couple de le rembourser. Alors, si pendant le remboursement, le couple se sépare, le contrat sera supporté par les deux. La division dépendra du régime adopté par le mariage. Quoi qu’il en soit, le prêteur n’entre pas dans les détails du ménage, il perçoit chaque mois une mensualité.

Le taux de remboursement ou le taux effectif global est certifié dans le contrat. Nous avons dit auparavant qu’il dépend essentiellement du montant du crédit mais aussi de la durée du remboursement. Il peut aller de 3 % à 14 %. C’est pour cela qu’il faut toujours faire une comparaison. Choisissez le remboursement anticipé sans pénalité, juste au cas où. Ainsi que d’un réarrangement de mensualité dans le cadre d’une amélioration des revenus.

Le remboursement se fait donc par mois et il est fixe. Le choix du montant des mensualités peut se faire. Si vous ne pouvez ne pas supporter une somme calculée par rapport à la durée et au taux, vous pouvez arranger votre emprunt. Vous avez un choix : vous diminuez le montant à emprunter, cela diminue automatiquement la durée et le taux. Si vous maintenez le montant, les mensualités ne baisseront pas assez même si vous négociez votre taux et votre durée de remboursement. Le taux se négocie à la baisse tandis que la durée se négocie à la hausse pour diminuer le prix des mensualités.

L’assurance d’un prêt personnel

L’assurance obligatoire

Un prêt personnel nécessite toujours une assurance. Il y a l’assurance obligatoire que l’emprunteur doit fournir pour que son dossier soit accepté. L’assurance donne la garantie au paiement du crédit. Avant d’engager le dossier, il faut faire une souscription d’assurance. Vous avez deux choix. Si le prêteur propose une assurance avec le prêt, vous pouvez opter pour ce choix. Dans ce cas, le montant de l’assurance sera compris dans votre crédit. Le remboursement se fait donc avec le remboursement de votre emprunt. Ce n’est pas le prêteur qui donne l’assurance mais une maison d’assurance. Les deux travaillent ensemble. Vous pouvez aussi chercher une assurance en dehors de votre prêteur. Chez une société d’assurance ou chez une mutuelle. Dans ce cas, c’est à vous de vous occuper de la souscription et du paiement de l’assurance. Mais vous pouvez aussi faire un emprunt pour cela si le prêteur est d’accord. Si vous optez pour le second choix, il faut une lettre venant de l’assureur que vous avez une souscription pour l’assurance d’un prêt personnel. Si l’assurance ne vous intéresse pas, vous pouvez toujours opter pour le cautionnement. Il y a les sociétés de cautionnement mais il y a aussi les personnes physiques. Les sociétés sont comme les assurances. Les personnes physiques sont des tiers ou des personnes de l’entourage comme les parents ou la famille. Si vous avez une caution, il faut une lettre de promesse venant de la caution qui dit qu’elle se porte garante de votre emprunt. Précisons qu’une caution peut être déterminée ou indéterminée.

Les assurances facultatives

Les assurances facultatives pour un prêt personnel sont surtout pour l’emprunteur. Bien sûr, la garantie est toujours le paiement du remboursement, mais ces assurances mettent l’emprunteur à l’abri. Elles sont facultatives mais toujours utiles surtout si le montant de l’emprunt est important ou que la situation financière et professionnelle est à craindre. Elles sont nombreuses mais les plus utiles sont au nombre de quatre. Ces assurances couvrent l’emprunteur à d’éventuels incidents. Pour les obtenir, il faut faire une souscription dans une assurance ou une mutuelle.

L’assurance décès couvre votre remboursement si jamais cela vous arrive. Car un contrat présente toujours des paragraphes sur le décès. Si cela arrive à une personne, c’est son conjoint qui se chargera de payer la dette ou une personne mentionnée dans le contrat.

L’invalidité absolue et définitive survient après un accident. L’invalidité peut être physique ou mentale. L’assurance prend en charge le paiement si les revenus de l’emprunteur ne peuvent plus le couvrir.

L’incapacité temporaire au travail est une assurance qui se met en marche si l’emprunteur est temporairement dans l’incapacité. Cela peut être dû à une maladie, à un accident mais temporaire.

Et enfin la perte d’emploi. C’est une option souvent négligée mais très utile. Si vous perdez votre emploi pendant le remboursement, l’assurance prend en charge votre dette.

Un point important, toutes ces assurances ont un prix. Donc, le paiement de votre mensualité dépend de la valeur de votre police d’assurance. Elle peut couvrir 100 % ou moins. C’est en fonction de ce que vous avez payé à l’assureur.

Le cumul du prêt personnel

Généralités sur le prêt personnel

Le prêt personnel est un prêt divisé en plusieurs thèmes. Selon les besoins des consommateurs, certains prêteurs différencient ces crédits. Vous pouvez acheter tout avec un crédit personnel. Mais il ne faut pas s’éloigner du sentier battu, c’est-à-dire que l’achat se porte sur des biens à la consommation ou des services. Faites attention car le prêteur peut vérifier votre acquisition à tout moment. Le prêt personnel est fait pour le financement des particuliers et non pas pour les professionnels. Il faut en général un contrat avant d’obtenir le fonds nécessaire. Le montant du contrat dépend du bien à acheter si c’est un crédit affecté. Sinon il dépend du choix de l’emprunteur. Le taux varie selon le prêteur et selon la nature de l’emprunt. Si la nature n’est pas définie, le taux est globalisé avec le taux en général. La durée du crédit est en fonction du prêt. Par exemple, un prêt non affecté peut durer 10 ans tandis qu’un prêt affecté dépend de la nature du bien à acheter (3 mois à 5 ans). Le prêteur propose tous ces détails mais c’est l’emprunteur qui décide de ce qu’il pourra supporter. Tous ces détails engendrent les mensualités, alors si l’emprunteur ne pourra pas payer une mensualité trop importante, il faut baisser ou augmenter l’un de ces points. C’est pour cela qu’il faut des négociations. Il y a aussi les frais de dossiers, les assurances du crédit mais surtout le remboursement de celui-ci. Un remboursement est toujours précisé par le contrat : le montant à rembourser, les mensualités, la durée du remboursement, la date et les autres frais de remboursement.

 

Les cumuls

Le cumul veut dire que vous pouvez ou non contracter d’autres crédits alors que vous êtes entrain de rembourser un ou plusieurs crédits en cours. Cela est possible pour certains et impossible pour d’autres. Pendant votre demande de crédit, le prêteur demande si vous avez des crédits en cours et demande aussi la situation de ce crédit. Ce renseignement est premièrement utile pour le calcul du taux d’endettement mais aussi pour l’analyse de votre dossier. Certains prêts personnels à la consommation peuvent se cumuler s’ils ne portent pas sur un même bien. Les autres peuvent se cumuler même s’ils portent sur un bien de même nature. Cela dépend tout d’abord de la loi, ensuite du prêteur et enfin de l’emprunteur. Si vous faites un emprunt pour un véhicule et que vous en faites un autre pour un autre véhicule, si la loi ne l’interdit pas, il faut attendre la décision du prêteur. Si votre remboursement en cours ne tient pas la forme, le crédit pourra être refusé. Mais il y a aussi les crédits non cumulables. C’est-à-dire qu’il faut tout d’abord s’acquitter du crédit en cours avant d’en faire un autre (de même nature ou non). Par exemple, le prêt personnel pour la rénovation n’est pas cumulable avec un prêt bonifié pour l’immobilier. En général, du moment que votre taux d’endettement n’atteigne pas le maximum, vous pouvez faire un emprunt surtout pour les produits à la consommation.

Le prêt personnel renouvelable

Définition

Le crédit à la consommation est subdivisé en plusieurs crédits. Le prêt personnel renouvelable en fait partie. C’est un prêt pour les particuliers ou les consommateurs. Il est dit renouvelable parce qu’au fur et à mesure que l’emprunteur rembourse, le crédit se renouvelle. Ce n’est pas un crédit à prendre à la légère, c’est pour cela qu’il faut un contrat bien défini entre les deux parties.

C’est une réserve d’argent en permanence pour l’emprunteur.  Tous les prêteurs proposent ce crédit et même les grands distributeurs de produits à la consommation. Le prêteur doit proposer une offre préalable avant la signature du contrat. Donc, le délai de réflexion est mis en vigueur. Si un détail change, le contrat est renouvelé. Par exemple si le montant du crédit augmente ou diminue, le contrat est reconduit en fonction. Le prêt respecte aussi les termes obligatoires d’un contrat à la consommation. Mis à part l’offre préalable, il faut aussi mentionner le taux effectif global. La durée est au plus 1 an avec un montant maximal de 21 500 euros. Le remboursement est mensuel. La mensualité est calculée en fonction du montant emprunté et du taux effectif global. Faites attention car le taux de remboursement dépend spécialement de la situation du demandeur. Le prêteur est libre de le fixer, et il le fixe en fonction de la solvabilité de l’emprunteur. Si vous n’êtes pas fiable, vous aurez un taux plus important que si vous étiez un bon payeur.

Ses particularités

Le prêt personnel renouvelable a beaucoup de particularités. Premièrement, le crédit est renouvelable tant que l’emprunteur ne rompe le contrat. Il n’aura pas de problème de liquidités s’il rembourse bien son crédit. Le renouvellement est indéfini tant que l’emprunteur ne demande pas l’arrêt du celui-ci. La durée est la plus minime des crédits à la consommation. Le contrat ne dure qu’un an mais avec une particularité d’être reconduite tacitement. C’est-à-dire que si l’emprunteur ne fait pas de demande d’annulation, le contrat est renouvelé tous les ans. Pour arrêter le renouvellement, l’emprunteur doit adresser une lettre à son prêteur. Contrairement aux autres crédits, le prêt renouvelable est renégociable en cours de route. L’emprunteur peut demander de baisser ou d’augmenter le montant de son emprunt. Il peut aussi demander l’arrêt complet ou partiel de l’alimentation de son compte. L’emprunteur peut assurer son emprunt s’il le souhaite mais ce n’est pas obligatoire. L’assurance engendre encore plus de frais mais c’est nécessaire au cas où un problème se présenterait. Le prêteur peut proposer de nouvelles conditions du contrat en cours. Mais l’emprunteur est libre d’accepter ou non. S’il refuse, il n’y aura plus de reconduction du contrat. C’est-à-dire que le contrat s’arrête jusqu’à ce que le dernier crédit de l’ancien contrat soit remboursé.

Le prêt personnel renouvelable donne une liberté et une souplesse pour le consommateur mais il présente aussi un risque. Un risque sur l’endettement car le taux n’est pas négligeable. Mais si le remboursement et les conditions sont à la portée du consommateur, le crédit renouvelable permet de donner un coup de pouce aux revenus.