Le rachat de prêt personnel

Comment faire ?

Pour faire un rachat de prêt personnel, il faut d’abord avoir au moins un prêt. Que ce soit un prêt pour une voiture, une moto, des travaux, un voyage, des études ou autres financements, le rachat de crédit est possible. Tout d’abord, il faut chercher un prêteur de rachat de crédit. Tous les prêteurs ne font pas de rachat, en plus, c’est un acte souvent mal vu par votre prêteur. C’est pour cela qu’on dit toujours de faire le rachat chez une autre société mais pas dans laquelle vous avez fait votre emprunt. Parce que premièrement, vous serez vu comme un client avec un problème de trésorerie mais aussi votre taux de rachat ne sera pas du tout intéressant. Il faut aussi faire la comparaison des prêteurs de rachat de crédit pour trouver le meilleur taux. Ensuite, vous engagez votre dossier. Il faut un nouveau dossier parce que c’est un nouveau crédit. Alors, toutes les étapes que vous avez faites lors de votre ancien crédit sont à refaire. Il y a aura des frais de dossiers, des assurances, des commissions. C’est pour cela qu’un calcul s’impose pour vérifier si le rachat permet vraiment une libération de crédit. Votre dossier en cours est analysé par le nouveau prêteur afin de déterminer la possibilité d’un rachat et à quel taux. Précisons qu’un rachat ne peut pas se faire à tout moment comme le remboursement anticipé. Si les frais du rachat ne sont pas intéressants par rapport au reste à payer du contrat en cours, le prêteur refusera votre dossier. Le calcul le plus proche est le calcul de la durée ou de la somme déjà payée. Si les mensualités versées ne dépassent pas la moitié de la totalité, le rachat est encore possible. Le mieux c’est qu’au plus le tiers des mensualités soit payé.

Dans quel cas ?

Pourquoi il faut toujours que le rachat couvre le contrat en cours ? C’est parce que le rachat permet de réduire le prix des mensualités avec un taux plus intéressant que le premier contrat. Le taux d’un rachat doit toujours être inférieur au taux en cours, pour qu’une réduction se fasse. C’est le premier cas d’utilisation du rachat. Il permet aussi de faire une place pour pouvoir faire des épargnes si les mensualités sont trop lourdes. Avec le rachat, le taux est faible, donc les mensualités diminuent pour obtenir une place pour économiser. Il consiste aussi à un regroupement de crédit pour qu’il y ait un peu plus de liberté pour un nouveau prêt. Le plus souvent, l’emprunteur regroupe quelques crédits pour n’en faire qu’un. Le rachat achète en même temps ces crédits pour que l’emprunteur ne paie plus qu’une mensualité par mois. Alors, il peut contracter d’autres crédits. Le rachat diminue le taux d’endettement puisque les crédits sont regroupés en un seul et le taux diminue. Le rachat est utilisé dans toutes ces situations. Il peut aussi être utilisé pour le rachat d’un seul crédit, cela dépend de l’emprunteur. Mais dans tous les cas, il ne faut pas attendre un problème de remboursement avant d’opter pour un rachat. Il est toujours possible de le faire même si votre remboursement se passe bien.

Les points communs des différents prêts personnels

Les taux

Tous les prêts personnels ont des points communs. Ces points sont surtout les détails non négligeables pendant la comparaison et surtout la négociation. Ils sont à vérifier quand l’offre préalable est obtenue. Il est à remarquer qu’on parle ici des prêts personnels qui ne sont pas gratuits, c’est-à-dire les prêts qui donnent des intérêts.

Les taux, ce sont eux qui définissent le prix à payer. Le taux nominal exprime les intérêts résultant du montant à emprunter. Il est négociable mais souvent fixe quand il est en ligne. Il varie selon la nature du prêt et du prêteur mais aussi du montant à emprunter. On ne peut pas dire qu’un taux pour un prêt personnel auto est le même que pour un prêt personnel voyage. Il y a beaucoup de différence. C’est pour cela qu’il faut toujours opter pour un prêt précis afin de mieux comparer le taux nominal. Pour le taux effectif global, il dépend aussi des mêmes détails que le taux nominal. Leur différence c’est que le TEG est global. Il prend en compte tous les frais occasionnés par le prêt. Le TEG n’est pas souvent communiqué dans les publicités. Il est par contre obligatoire de le mentionner dans le contrat préalable. Le montant, les frais de dossiers, les commissions, les assurances, les intérêts et autres frais facultatifs sont compris dans le TEG. Il est très variable d’un prêteur à un autre, et d’un prêt à un autre. Par exemple, si un prêt ne nécessite pas de frais de dossier, le TEG est beaucoup moins important.

Les autres détails

Il y a aussi d’autres détails que les prêts ont en commun. Comme la durée de remboursement. Tous les prêts gratuits, ou non sont remboursés pendant une durée quelconque. La durée dépend essentiellement de la nature du prêt, du montant de l’emprunt. Elle dure de 3 mois à 10 ans, tous prêts confondus. La plupart des cas, la durée est à court terme. Ensuite, il y a les annuités. Pour tous les crédits, les annuités sont mensuelles. C’est le paiement le moins lourd. Il y a les trimestrialités mais ce n’est pas conseillé. Les mensualités sont surtout une somme d’argent que l’emprunteur verse pour le remboursement de sa dette. Il y a aussi les assurances. Pour qu’un prêt soit validé, il faut une garantie. Elle est donnée pour que le prêteur ait une assurance que le crédit sera payé quoi qu’il arrive. Normalement, il ne faut qu’une assurance ou une caution par contrat. Le surplus d’assurances dépendra de l’emprunteur.

Ces points communs en disent longs sur la manière de comparer des prêts. Mais, il y a des détails qui ne sont pas obligatoires dans un contrat. Comme les frais de dossiers et les commissions. Mais le reste est obligatoire selon la nature du crédit. Ces détails font naître les garanties que les prêteurs peuvent donner. Ces garanties ne sont pas toujours communiquées d’avance. Demandez auprès de votre prêteur. Le problème c’est que si vous attendez le remboursement pour demander des garanties, si le contrat n’en offre pas, vous serrez coincer.

Le prêt personnel pour deux roues

Les avantages

Ce qui est bien pour un prêt personnel pour moto, c’est qu’il est indépendant. La nature est bien définie par le contrat. Et tous les prêteurs offrent un crédit spécialement pour l’acquisition des motos neuves ou occasions. Au lieu de chercher un prêt le mieux adapté pour acheter une moto, vous ne cherchez que le prêt spécial pour moto le plus intéressant. C’est déjà un premier avantage. Il est toujours mieux d’opter pour un crédit fixé pour l’achat d’un bien plutôt qu’un crédit global. Avec un crédit moto, tous les détails sont déjà pris en compte par rapport au prix et à la durée de vie d’une moto. C’est comme le crédit automobile. Mais vous pouvez choisir entre un crédit affecté pour une moto ou un crédit non affecté.

Les avantages du premier, c’est que vous bénéficiez de la protection du consommateur. Si la moto n’est pas celle que vous avez commandé ou celle mentionnée dans la promesse de vente, vous pouvez la rendre et vous faire rembourser totalement. C’est le prêteur qui vous rembourse, mais ce sont les mensualités déjà versées qui seront remboursées. Et c’est le vendeur qui rembourse le prêteur. La durée de votre remboursement dépend de la garantie du constructeur. Comme cela, le montant à rembourser sera dans la moyenne.

Les avantages du second type de crédit c’est que vous avez une liberté sur l’achat de votre bien. Si au départ vous vouliez une moto légère, vous pouvez acheter une grosse cylindrée si c’est votre dernier choix. Le taux est plus bas que le premier, mais sans remboursement de la part du prêteur.

Les comparaisons

Peu importe la nature de votre prêt personnel pour moto : crédit à la consommation, crédit renouvelable, ou autres, il faut toujours comparer. Les comparaisons se focalisent sur quelques détails importants. Ils ne sont pas négligeables car tout votre crédit en dépend.

Le taux effectif global est très important. C’est le meilleur moyen de comparaison. Il résume ce que vous devez rembourser. Tout est inclut dans le TEG. Il y a les intérêts, le montant total de votre emprunt, les frais de dossiers et des commissions, les assurances.

Le taux nominal est très variable selon le prêteur. Si vous cherchez bien, vous trouverez le meilleur taux. N’oubliez pas que votre TEG dépend aussi de ce taux nominal. Si vous avez un taux élevé, le TEG le sera aussi. En plus, c’est le taux qui apparaît dans les publicités. C’est donc votre premier moyen de comparaison.

Les mensualités, c’est le montant à payer par mois. Si vous ne les comparez pas, comment sauriez-vous si vous pourriez payer ou non ? C’est donc important de connaître ce petit détail.

La durée de remboursement définit le temps que vous mettrez pour payer l’effectif de votre crédit. Une durée trop longue engendre plus de mensualités. Comparez la durée pour connaître le montant des mensualités mais aussi le total à payer.

Le montant du prêt : ne dépassez pas le montant qui offre des avantages pour les emprunteurs. Cela pourra vous faire gagner quelques euros.

Recherche d’un prêt personnel facile

Recherche sur le web

Il n’y a rien de tel qu’une recherche de prêt sur le web. C’est une porte très large et très variable pour les recherches de prêt personnel. En plus ce cela, tous les prêteurs se frayent un chemin dans la toile. Le nombre de prêteurs qui font une publicité en ligne augmente à chaque fois ainsi que le nombre de visiteurs. Tous les prêts personnels sont visibles en ligne. Il y a seulement les comparaisons, les publicités mais il y a aussi les souscriptions en lignes. Si vous voulez vous renseigner, choisissez les publicités et les comparaisons en ligne. Vous pouvez aussi  y trouver facilement des prêts.

Il y a les prêts faciles à trouver. Pour le faire, entrez dans les sites de comparaison. En une seconde, vous avez une liste interminable de prêteurs. Vous n’avez qu’à choisir celui qui vous attire le plus. C’est très facile et ne coûte rien.

Il y a aussi les prêts faciles à obtenir. Il n’y a qu’en ligne qu’on trouve tout ce qui est facile. Ils sont faciles à obtenir car il n’y a pas trop de contrainte par rapport aux prêteurs traditionnels. Le taux est faible, donc le remboursement sera moins pénible. Ils sont aussi faciles à obtenir car c’est à vous de faire le calcul de vos mensualités. Vous n’aurez pas à négocier, vous calculez directement sur le site. C’est à vous de décider si les mensualités résultant du calcul seront dans vos moyens ou non. Si vous commencez une souscription, c’est que le calcul est déjà fait et que cela ne vous pose pas de problème.

Les choix

Le prêt personnel facile, en ligne ou non, porte bien son nom. Il y a des prêts personnels qui sont plus avantageux que les autres. Tant sur le contrat que sur le remboursement. Le crédit gratuit est le premier. Il est dit gratuit parce qu’il n’engendre pas d’intérêts. Il est facile à obtenir pour un prêt personnel. Il suffit de se rendre chez le prêteur. Vous pouvez voir les publicités directement dans les vitrines mais aussi en ligne pour les grandes enseignes. Tout ce qui concerne ce crédit est facile : l’obtention ainsi que le remboursement. Vous avez une remise de remboursement si celui-ci se fait au comptant. C’est mieux que les remboursements avec intérêt et pénalisation. Le crédit de trésorerie est aussi facile à obtenir. Appelé aussi crédit renouvelable, il a des intérêts d’emprunt mais plus facile à obtenir qu’un prêt personnel classique. Vous pouvez gérer ce crédit comme vous le voulez.

En plus d’être facile à obtenir, ces crédits sont rapides. Ils mettent moins de temps que les autres. L’inconvénient surtout pour le crédit renouvelable c’est son taux de remboursement. La facilité d’octroi et d’emploi est compensée par le taux de remboursement. Le problème des deux prêts c’est la trop grande liberté d’emprunt. Ce qui peut susciter des dépenses incontrôlées de la part de l’emprunteur. Mais l’avantage c’est que l’emprunteur a toujours de quoi acheter des biens à la consommation sans se soucier d’une liquidité en mains.