Le prêt personnel non affecté

Généralités

Avec un prêt personnel, vous pouvez tout payer. Tous les produits à la consommation sont autorisés à être financés par un prêt personnel. Le prêt non affecté est aussi un prêt à la consommation. Il est dit non affecté parce que la nature du bien à acheter n’est pas définie. C’est-à-dire que le contrat ne mentionne que le prêt personnel. Il ne dit pas si c’est pour l’achat d’une voiture, d’un mobilier ou d’autres choses. Le crédit non affecté est de plus en plus demandé par les emprunteurs. C’est grâce à sa liberté d’emploi et sa souplesse. C’est une solution pour financer tout ce que vous voulez. Le vrai prêt non affecté est ainsi. Mais il y a aussi le prêt dit non affecté mais la nature est quand même définie. Il faut s’en méfier si vous recherchez la liberté d’utilisation. Il faut dans tous les cas, demander une précision quant à la vraie nature de votre prêt personnel. Vous pouvez trouver ce prêt chez les prêteurs habituels tels que les banques, les sociétés et organismes de prêt mais aussi en ligne. La sélection de dossier par contre est un peu sévère. La liberté a aussi quelques contraintes. C’est pour cela que le niveau du taux d’endettement est très surveillé pour un prêt non affecté. La démarche ne change pas. Ce sont les avantages et les inconvénients qui le différencient des autres crédits. Généralement, un crédit non affecté finance l’achat de tous les biens et tous les services.

Principe

Il faut connaître les principes d’un crédit pour l’évaluer. Même s’il présente des avantages, il faut toujours savoir en quoi consiste le crédit non affecté. Un prêt personnel non affecté a un taux plus bas que les autres. C’est l’un de ses avantages. C’est pour cela que les emprunteurs se ruent vers lui. En plus du taux, nous avons vu aussi que vous pouvez tout acheter sans rendre un compte à votre emprunteur. Le seul détail est donc la nomination du prêt personnel non affecté. Il n’est pas question de prêt pour auto ou pour voyage. La durée est un avantage mais aussi un inconvénient. La durée est souple et peut aller jusqu’à 10 ans. Le problème pour les durées à long terme, c’est le remboursement. La dette vous suivra pendant 10 ans. Alors que vous auriez pu contracter d’autres crédits. C’est au consommateur de bien choisir la durée de remboursement pour ne pas trop s’attarder sur le remboursement d’un voyage par exemple. Si vous voulez financer un achat très important, le crédit non affecté pourra le supporter. Le montant maximum n’est pas limité par la loi. C’est le prêteur qui le fait et cela dépend aussi du consommateur. Quoi qu’il en soit, le montant peut dépasser largement les 50 000 euros. Une fois le montant débloqué, vous pouvez faire vos achats ou non. Le remboursement ne dépend pas de la date de vos achats comme avec un crédit affecté. Une fois le fonds donné, le remboursement commence. Dans ce domaine, c’est comme tous les crédits, on rembourse des sommes pendant un moment bien précis.

Les conditions des prêts personnels

Conditions personnelles

Obtenir un prêt n’est jamais facile. Il y a toutes sortes d’indices à prendre en jeu. Il ne suffit pas de faire une demande pour que le crédit soit accepté. Les conditions personnelles pour un prêt personnel dépendent de la nature du crédit. Mais dans tous les cas, il faut être majeur. Une personne majeure ici est celle de 21 ans révolus. En déca, il est impossible et interdit par la loi de contracter un contrat de prêt et les prêteurs sont défendus d’en accorder. Cela n’est possible que si un juge donne son accord. Donc, l’accord parental ne vaut aucun droit sur les crédits. L’emprunteur est une personne saine d’esprit, sinon le contrat ne vaudra rien. Si une personne a un handicap mental, il n’a pas le droit de contracter. Mais une autre personne peut le faire à sa place. Un emprunt veut dire un remboursement. Si vous n’avez pas de ressources financières stables, ce ne sera pas gagner d’avance. Et les prêteurs exigent des revenus stables. C’est à cause de ce détail que les CDD et les intérims ont du mal à trouver un prêteur. Leurs situations sont définies comme précaires. Ces informations personnelles sont généralement pour tous les prêts personnels. Viennent ensuite les détails. Si vous voulez un crédit spécial, il faut remplir les conditions spéciales. Comme par exemple, il faut être un étudiant pour bénéficier d’un crédit étudiant. Il faut avoir des enfants pour obtenir un crédit sur les études. Il faut être propriétaire d’une maison ou d’un logement pour obtenir un crédit accordé au propriétaire.

Conditions financières

Un prêt personnel requiert aussi et surtout des aptitudes financières de l’emprunteur. Votre dossier est toujours muni des pièces justificatives de votre finance. Vous donnez un bulletin de paie, vos relevés bancaires, vos déclarations d’impôts. Ces pièces sont les preuves de votre existence en tant que personne active. Votre revenu et vos dépenses sont mis à jour pour des analyses. Sans oublier qu’il faut aussi le tableau d’amortissement de vos prêts en cours. Car même si vous avez un grand revenu, si votre taux d’endettement atteint sa limite, il ne vous sera plus possible de signer un autre contrat.

En résumé, les conditions financières sont tout d’abord, une bonne situation professionnelle. Une situation instable n’est pas jugée bonne pour un remboursement. Ensuite, il faut avoir un revenu minimum et des dépenses minimales. La relation entre le revenu et les dépenses est toujours prise en compte. Si vous gagnez beaucoup mais que vous dépensez autant, vous n’aurez pas assez de reste à vivre pour le remboursement. Le taux d’endettement est aussi une condition importante. Tous vos revenus, vos dépenses et vos remboursements sont mis ensemble afin de déterminer votre taux d’endettement. Quelque soient vos entrées et sorties d’argent, si votre taux d’endettement est inférieur à 33 %, c’est que vous pouvez encore supporter votre emprunt.

Toutes ces conditions sont à analyser avant d’engager une démarche. Mais il ne faut pas oublier que le prêteur peut refuser un contrat si votre situation ne lui semble pas assez bien pour votre emprunt.

 

Les prêteurs des prêts personnels

Qui sont-ils ?

Les prêteurs de prêt personnel sont des agents économiques. Ils sont autorisés à accorder un prêt selon leur statut. Légalement, ils sont tenus par la loi. Ce sont donc des personnes morales. C’est-à-dire que c’est une organisation, une société, une entreprise. Une personne physique n’est pas reconnue comme étant un prêteur professionnel. L’emprunt particulier à particulier est interdit pour ne pas déstabiliser le cours de marché de crédit. Dans certains pays, cet emprunt est autorisé. Un prêteur a des engagements envers ses emprunteurs. Tout d’abord, il doit informer l’emprunteur à propos des prêts possibles. Les prêts doivent être au niveau de l’emprunteur et surtout ils donnent l’avantage pour lui et pour son emprunteur. Pour ne pas perdre trop de client, c’est ce que le prêteur fait. Il est aussi tenu de faire l’analyse d’endettement de l’emprunteur et de lui mettre au courant. Des fois, le prêteur a hâte de vendre un crédit qu’il néglige le taux d’endettement du consommateur. Et le problème c’est que c’est toujours le consommateur qui le récolte. Le prêteur communique aussi le contrat préalable. C’est très important de le savoir. C’est un acte obligatoire pour que le client puisse décider d’opter pour le crédit ou non. Sans oublier le taux effectif global. Les détails de tout ce qui est à rembourser sont peut-être longs à expliquer dans une publicité, c’est pour cela que le TEG est donné. Néanmoins, la publicité n’est pas obligée de le contenir. C’est l’offre préalable qui l’est. Le prêteur donne le crédit et se fait rembourser. Avant d’accorder le crédit, il analyse et vérifie toutes sortes de données de l’emprunteur. Les prêteurs font des bénéfices grâce au paiement des intérêts des créditeurs.

Comment les trouver ?

Pour trouver un prêteur, il faut premièrement connaître le financement. Quel genre de bien voulez-vous acheter. Il y a beaucoup de manière pour chercher un prêteur. Vous avez la publicité. Que ce soit à la télé, en ligne, sur les panneaux, dans les journaux et magazines. Avec la publicité, vous n’avez qu’un petit aperçu du crédit. Les chiffres communiqués ne font qu’attirer l’attention. C’est plutôt attractif qu’explicite. À la vue d’une publicité, il faut toujours se renseigner. Surtout s’il y a réserve. Il y a aussi les prêteurs qui sont vos banques ou vos assureurs. Chez eux, vous aurez plus d’informations de vive voix. Les détails sont plus exposés par rapport aux publicités. Mais le problème c’est quand votre banque ou une autre banque que vous avez remarquée est loin ou a une file d’attente comme dans les postes. De nos jours, le temps nous manque, tout ce qu’il faut faire, il faut le faire avec le minimum de temps possible. Pourtant, un crédit n’est jamais à prendre à la légère. Il faut toujours les meilleures offres. C’est pour cela que l’internet est le meilleur pour trouver un prêteur. Tous les prêteurs ont un site internet ou au moins une publicité en ligne. Sans vous déplacer, vous les avez tous devant vous. Chercher un prêteur en ligne ne veut pas forcément dire faire une souscription en ligne.

Le prêt personnel affecté

Définition

Un prêt personnel affecté est un prêt proposé par tous les prêteurs. C’est un prêt à la consommation. Il est destiné aux particuliers qui sont majeurs. Les prêteurs sont des personnes morales. Le crédit est dit affecté parce que le fonds servira à acheter un bien précis. Il peut financer tous les produits à la consommation et aussi les services. Le crédit affecté est l’opposition d’un prêt personnel non affecté. Le contrat mentionne alors la nature de l’acquisition. Son point fort réside sur la surveillance de l’achat et le remboursement par le prêteur si la transaction tournait mal. L’achat est surveillé parce que c’est le prêteur qui paye grâce au crédit accordé au consommateur. C’est-à-dire que l’acheteur ne fait que négocier le prix du bien, obtenir une promesse de vente et conclure la transaction. Concrètement, l’emprunteur ne paie rien. L’argent passe directement de la main du prêteur à celle du vendeur. C’est soi-disant pour la sécurité de l’emprunteur sur un autre achat impulsif. Le remboursement de l’emprunteur est valable si après la vente, la marchandise est remise au vendeur. Si le consommateur a déjà commencé son remboursement, les sommes versées seront restituées intégralement. Si la vente ne se fait pas, le crédit ne bougera pas puisqu’il est entre les mains du prêteur. Avec tous les avantages qu’il donne, le prêt affecté est un peu plus cher par rapport au non affecté. Son taux est plus haut mais la durée est moins longue.

Organismes

Vous avez une gamme de choix des organismes prêteurs. En général, il y a les concessionnaires, les banques, les sociétés des banques, les sociétés indépendantes, les assureurs, les commerçants et les grands distributeurs, les courtiers en ligne, les organismes gouvernementaux. Le détail le plus important c’est la nomination de la nature du bien à acquérir. Le prêt peut prendre plusieurs appellations comme crédit affecté, ou crédit suivi de la nature de l’acquisition (crédit voiture, crédit moto, crédit voyage, crédit rénovation, crédit étudiant, crédit mobilier,…). Chacun de ces prêteurs se spécialise dans un crédit spécifique. Les concessionnaires sont dans l’auto-moto, les banques dans les crédits chers, les sociétés des banques et les sociétés indépendantes sont dans les mobiliers, les rénovations et les rachats de crédits, les assureurs dans l’auto-moto avec assurance, les commerçants et les grands distributeurs sont dans les PPN, les matériels et les appareils, les courtiers en ligne font des crédits sur tous les produits à la consommation et les organismes du gouvernement se spécialisent sur la bonne marche de la vie d’un foyer (prêt sur les maladies, les décès, les équipements ménagers, les déménagements,…).

Néanmoins, une comparaison s’impose. Si vous cherchez un crédit pour une moto, cela ne veut pas dire que les concessionnaires proposent une meilleure offre. Ce sont juste les fonctionnements de bases des prêteurs. La concurrence fait rage, donc chaque prêteur fait tout ce qu’il peut pour gagner du terrain même si ce n’est pas dans sa spécialisation. Le seul moyen est la comparaison, la simulation et la documentation. Le prêteur cherche à se faire des bénéfices et l’emprunteur doit aussi le faire pour son compte.