Le financement personnel, le prêt personnel ou le crédit personnel : des termes que nous entendons dans les publicités ou que nous voyons en flash en naviguant sur Internet. Qu’en est-il exactement ?

Qu’est-ce que le financement personnel

C’est la solution proposée par les banques et les organismes de crédit pour réaliser vos projets quand vous ne pouvez pas constituer assez d’épargne à cause des imprévus de la vie.

Il servira à financer vos projets et non vos besoins élémentaires, tels que les vacances, le changement d’une voiture, les travaux pour se faire installer une piscine ou de construction d’une maison d’habitation, des coûts thérapeutiques ou des coûts juridiques.

Ce mode de financement est accordé pour 6 mois au moins et 05 ans au plus. Des prêts personnels avec des termes flexibles en matière de mensualités et de modalités de remboursement sont proposés par plusieurs banques et établissements financiers.

Ils y gagnent aussi dans ce mode de financement car les intérêts sont plus conséquents par rapport à une marge de crédit.

Le financement à taux fixe est bénéfique pour vous car vous pourriez planifier votre budget plus facilement, vous saurez combien coûte exactement votre crédit ainsi que le montant de vos versements mensuels.

Quand il est à taux variable, l’emprunteur pourrait bénéficier d’une éventuelle baisse de taux dans un futur proche.

Face à de multiples offres de prêts, votre première sélection sera effectuée sur la base de leur TAEG (Taux Annuel Effectif Global) dans le but de confronter leur coût final. Ensuite, vous comparerez les offres selon les facilités réduisant les risques de votre financement personnel, et qui consistent à mettre en place une assurance perte emploi ou à souscrire une assurance décès-invalidité, faire en  sorte que le solde du prêt puisse être réglé sans pénalité, le jour de l’échéance puisse être modifié ect…

Les variétés de prêt personnel qui existent

Un consommateur individuel a recours au prêt personnel pour diverses raisons. Il existe plusieurs types de prêts personnels. En tête de liste, nous avons les hypothèques pour les maisons, les prêts pour acheter une automobile. Les maisons et la voiture serviront de garantie du prêt.

Puis les prêts pour les études, les travaux à la maison et les cartes de crédit. Ces dernières constituent un prêt sans garantie mais les taux d’intérêt sont élevés.

Il y a aussi les prêts à court terme comme les « prêts de jour de paie » exigeant un emploi régulier pour obtenir le prêt et « un prêt de signature »  exigeant un contrat signé par lequel le débiteur promet de rembourser le prêteur.

Ces prêts sont caractérisés par des taux d’intérêt très élevés, des délais de remboursement très courts et l’emprunteur sera sanctionné lourdement s’il vient à manquer un paiement. Ces prêts ne sont plus autorisés par l’État, car plusieurs prêteurs sans scrupule se sont multipliés.

Vous avez sûrement entendu dire les prêts sécurisés et  les prêts non sécurisés. On parle des prêts sécurisés lorsque le prêteur exige un bien pour garantir le prêt dans le cas où l’emprunteur ne paie pas le prêt. Par contre pour les prêts non sécurisés aucune garantie n’est exigée de la part de l’emprunteur, ce qui justifie les taux d’intérêt plus élevés car le risque, que ce dernier faille au paiement, est aussi important.

VN:F [1.9.15_1155]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>