Le prêt ou crédit à la consommation est en mauvaise posture en France et en Europe

Le crédit à la consommation en Europe, mais en France la chute du crédit à la consommation est historique, une situation qui ne s’est jamais produit en 45 ans. Plusieurs raisons en sont les causes.

Le crédit à la consommation s’est beaucoup replié en France au deuxième trimestre 2011

Cette situation s’explique par la fin de la prime à la casse et le rejet du crédit renouvelable. Le crédit renouvelable est réformé par la loi Lagarde , en effet il est constaté que ce crédit coûte deux à trois fois plus cher que les autres crédits à la consommation et son remboursement est fastidieux. Les ménages à revenus modestes sont les cibles de ce type de crédit à la consommation. Le texte a prévu qu’à chaque échéance, l’emprunteur rembourse une partie du capital, mais aujourd’hui les mensualités être équivalentes à des intérêts aujourd’hui.

 

Il se concentrera sur le financement des achats de petit montant et la trésorerie des ménages.

À cause de la diminution du pouvoir d’achat ces derniers mois, les Français se ruent sur des produits moins chers et donc empruntent moins. Les professionnels du crédit à la consommation ne voient pas leur avenir de mauvais œil, ils pensent qu’ils ont encore 20 % de demande sur un marché dont les Français comparés à ses voisins les Allemands, ne sont pas encore atteint la demande optimale en matière de crédit consommation.

La plus forte baisse constatée depuis 45 ans s’est produite en 2009 concernant les crédits distribués aux ménages. La chute la plus remarquable est constatée au niveau du crédit renouvelable et du prêt personnel. Les crédits automobiles se portent plutôt bien, ils ont même progressé, les Français ont contracté un crédit pour changer de voiture à cause de la prime à la casse.

Les Français réfléchissent deux fois avant de contracter un crédit, les établissements ont connu une hausse du taux de refus de l’octroi de crédits à la consommation à l’image de Cetelem, les réseaux bancaires classiques concurrencent  les établissements spécialisés en crédit à la consommation

 

La mauvaise santé du crédit à la consommation en Europe

Le Panorama du Crédit Conso de Sofinco, marque de Crédit Agricole Consumer Finance a mené une étude sur le marché du crédit à la consommation et a publié les résultats de cette étude.

Un quart du marché mondial du crédit à la consommation est représenté par l’Union Européenne. Plus de la moitié des encours de crédit totaux se répartisse entre cinq pays membres dont le Royaume-Uni, l’Espagne et l’Italie, la France, l’Allemagne. La population de ces cinq pays représente soixante trois pour cent de la population de l’Union européenne.

Au sein de l’UE, 17 % de l’endettement total des ménages correspond à la part des crédits à la consommation. De fortes disparités sont visibles au sein de l’UE, l’encours de crédit par tête est de 270 euros en Lituanie alors qu’en Irlande il est de 4500 euros.

 

VN:F [1.9.15_1155]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>