Le prêt personnel gratuit

Définition et généralités

C’est un crédit appartenant au crédit à la consommation. C’est donc un emprunt accordé aux particuliers. Ce prêt personnel gratuit ne veut pas dire qu’on emprunte sans remboursement. La gratuité est du côté des intérêts. Il n’a pas d’intérêt d’emprunt. Ce n’est pas un crédit contracté chez les prêteurs habituels comme les banques ou les sociétés de prêt. Ce sont surtout les vendeurs et les commerçants qui les proposent. On peut dire que c’est une ardoise comme chez l’épicier du coin. Même si le prêt personnel gratuit est donné par les commerçants, il y a une règlementation. Ce n’est pas comme un crédit qui se fait entre parents ou entre amis. C’est un prêt à la consommation donc, tenu par la loi. Le prêteur peut faire une publicité sur le prêt. Que ce soit dans sa boutique ou autre part. La publicité contient surtout les modalités de remboursement. Le plafond étant toujours de 21 500 euros. Pour bénéficier des avantages du crédit gratuit, la durée doit être supérieure à 3 mois. Entre le prêteur et l’emprunteur, il doit y avoir une confiance et un acte de bonne foi. Le prêteur doit respecter le prix exact des produits à vendre et ce prix est celui du crédit. L’emprunteur respecte le paiement de son emprunt. Ce crédit n’a pas de frais de dossier puisqu’il n’y en a pas. Par contre, il peut y avoir d’autres frais. Mais cela dépend du prêteur. Le coût du crédit est spécifié dans la publicité ainsi que de la personne qui s’acquittera de ce coût. Ou bien c’est le prêteur, ou c’est l’emprunteur.

Avantages et inconvénients

Avec le prêt personnel gratuit, l’emprunteur a plus de liberté et moins de contrainte. Il ne fournit pas de dossier, il ne justifie pas son emprunt. Il peut tout acheter à crédit chez le commerçant. Ce prêt aide dans les dépenses journalières. L’achat ne nécessite pas une liquidité en main, si vous n’avez pas d’argent, vous pouvez quand même acheter ce dont vous avez besoin. Un prêt sans intérêt est un prêt très avantageux. L’intérêt augmente le montant du remboursement, mais pour le cas du crédit gratuit, l’emprunteur ne paie que ce qu’il a dépensé. Si l’emprunteur paie au comptant, il a droit à une remise. C’est-à-dire que s’il paie la totalité de sa dette, le prêteur lui accorde une remise. Elle est fixée et déclarée auparavant dans la publicité. Mais la remise n’est accordée que si la durée dépasse 3 mois. En déca, le paiement au comptant est exempté de remise. L’emprunteur peut faire un emprunt quelque part pour rembourser au comptant son crédit gratuit. Dans ce cas, le prêteur ne lui demande pas d’où vient l’argent.

L’inconvénient majeur est l’endettement non contrôlé. Le secteur du prêt personnel gratuit est bien vérifié par la loi mais le problème est l’emprunteur. Il peut faire un crédit gratuit chez tous les commerçants qu’il connaît. Cela ne fera qu’accroître ses dettes. C’est comme tous les crédits. Ils donnent un coup de pouce mais l’emprunteur doit se contrôler pour ne pas finir surendetté.

VN:F [1.9.15_1155]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>