Le très controversé crédit à la consommation

Le souscripteur d’un crédit à la consommation est protégé par le Code de la consommation et les dispositions de la loi Lagarde du 1er juillet 2010, entrées en vigueur au 1er mai 2011. Malgré cela, le crédit à la consommation est de plus en plus pointé du doigt en raison de ses dérives.

Définition du crédit à la consommation

Le crédit à la consommation les prêts d’un montant inférieur ou égal à 75 000 € et supérieur à 200 euros. Le crédit n’est pas affecté à l’acquisition d’un bien immobilier. Le remboursement se déroule sur plus de trois mois.

Il existe deux catégories de crédits à la consommation à savoir  le crédit affecté et le crédit non affecté. Le crédit affecté est destiné à acheter un bien défini alors que le crédit non affecté se base sur le libre arbitre de l’emprunteur qui en dispose comme bon lui semble. C’est dans cette catégorie que l’on « range » les prêts personnels ainsi que les crédits renouvelables (ou crédits revolving).

Attention, la Location avec option d’achat ou LOA (les fameux crédits bail ou leasing) ne constituent en aucune façon un crédit.

La souscription d’un crédit à la consommation

La souscription est effectuée auprès des banques et des établissements spécialisés dans le crédit. Ces établissements dépendent des autorités bancaires et font impérativement partie d’associations professionnelles comme la FBF ou l’ASF.  Quant aux crédits affectés et de la majorité des crédits renouvelables, ils sont généralement pris dans des entreprises du commerce et de la distribution.

La protection de l’emprunteur

Un établissement de crédit doit toujours remettre une fiche d’information standardisée à son client ainsi qu’une offre de contrat de crédit dans laquelle sont notamment précisés les modalités de remboursement (y compris en cas de remboursement anticipé). En outre, l’établissement est tenu de s’assurer de la solvabilité de l’emprunteur qui, à cet effet, se voit remettre une fiche d’évaluation de sa solvabilité. Enfin, l’emprunteur dispose d’un délai de réflexion et d’un droit de rétractation.

Un certain nombre de crédits échappe à cette protection. Il s’agit des prêts inférieurs à 200 €, des crédits remboursables sur 3 mois, des découverts bancaires d’un mois, des crédits pourtant sur un montant supérieur à 75 000 € et ceux liés à une activité professionnelle.

Endettement et crédits à la consommation

Une mauvaise gestion du crédit à la consommation, et notamment du crédit revolving, par l’emprunteur l’amènera de facto sur la voie de l’endettement. D’où l’intérêt de contrôler sa capacité d’endettement (ou taux d’endettement) pour ne pas se retrouver en interdit bancaire et pire, fiché à la Banque de France (l’un des fichiers s’appelle le Fichier National des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers ou FICP). Lorsque l’emprunteur constate qu’il a de plus en plus de mal à respecter ses échéances et à faire face à ses charges fixes, il a tout intérêt à faire une demande de rachat de crédit. Cette option permet de réagir avant qu’il ne soit trop tard et de voir aspirer dans la spirale du surendettement.

 

 

VN:F [1.9.15_1155]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Une réflexion au sujet de « Le très controversé crédit à la consommation »

  1. Je suis un particulier d’experts financiers en mesure de vous faire un prêt au montant dont vous avez besoin et avec des conditions qui vous faciliteront la vie. vous n’avez pas la faveur des banques ou mieux vous avez un projet et besoin de financement, un mauvais dossier de crédit ou besoin d’argent pour payer des factures, fonds à investir sur les entreprises.
    Alors si vous avez besoin de prêt d’argent n’hésitez pas.J’offre de 1.000€ à 250.000€ avec une garantie bien étudier à un taux d’intérêt de 3%.Je participe aussi aux investissements dans les projets bien rentable je vous prie de me faire des propositions (partenariat).voici mon mail : c.florent19@hotmail.fr

    VA:F [1.9.15_1155]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>