Les conditions des prêts personnels

Conditions personnelles

Obtenir un prêt n’est jamais facile. Il y a toutes sortes d’indices à prendre en jeu. Il ne suffit pas de faire une demande pour que le crédit soit accepté. Les conditions personnelles pour un prêt personnel dépendent de la nature du crédit. Mais dans tous les cas, il faut être majeur. Une personne majeure ici est celle de 21 ans révolus. En déca, il est impossible et interdit par la loi de contracter un contrat de prêt et les prêteurs sont défendus d’en accorder. Cela n’est possible que si un juge donne son accord. Donc, l’accord parental ne vaut aucun droit sur les crédits. L’emprunteur est une personne saine d’esprit, sinon le contrat ne vaudra rien. Si une personne a un handicap mental, il n’a pas le droit de contracter. Mais une autre personne peut le faire à sa place. Un emprunt veut dire un remboursement. Si vous n’avez pas de ressources financières stables, ce ne sera pas gagner d’avance. Et les prêteurs exigent des revenus stables. C’est à cause de ce détail que les CDD et les intérims ont du mal à trouver un prêteur. Leurs situations sont définies comme précaires. Ces informations personnelles sont généralement pour tous les prêts personnels. Viennent ensuite les détails. Si vous voulez un crédit spécial, il faut remplir les conditions spéciales. Comme par exemple, il faut être un étudiant pour bénéficier d’un crédit étudiant. Il faut avoir des enfants pour obtenir un crédit sur les études. Il faut être propriétaire d’une maison ou d’un logement pour obtenir un crédit accordé au propriétaire.

Conditions financières

Un prêt personnel requiert aussi et surtout des aptitudes financières de l’emprunteur. Votre dossier est toujours muni des pièces justificatives de votre finance. Vous donnez un bulletin de paie, vos relevés bancaires, vos déclarations d’impôts. Ces pièces sont les preuves de votre existence en tant que personne active. Votre revenu et vos dépenses sont mis à jour pour des analyses. Sans oublier qu’il faut aussi le tableau d’amortissement de vos prêts en cours. Car même si vous avez un grand revenu, si votre taux d’endettement atteint sa limite, il ne vous sera plus possible de signer un autre contrat.

En résumé, les conditions financières sont tout d’abord, une bonne situation professionnelle. Une situation instable n’est pas jugée bonne pour un remboursement. Ensuite, il faut avoir un revenu minimum et des dépenses minimales. La relation entre le revenu et les dépenses est toujours prise en compte. Si vous gagnez beaucoup mais que vous dépensez autant, vous n’aurez pas assez de reste à vivre pour le remboursement. Le taux d’endettement est aussi une condition importante. Tous vos revenus, vos dépenses et vos remboursements sont mis ensemble afin de déterminer votre taux d’endettement. Quelque soient vos entrées et sorties d’argent, si votre taux d’endettement est inférieur à 33 %, c’est que vous pouvez encore supporter votre emprunt.

Toutes ces conditions sont à analyser avant d’engager une démarche. Mais il ne faut pas oublier que le prêteur peut refuser un contrat si votre situation ne lui semble pas assez bien pour votre emprunt.

 

VN:F [1.9.15_1155]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>