Les études subventionnées par un prêt personnel

Quels genres d’études

On entend souvent parler du prêt pour étudiant. Mais il existe aussi des prêts pour les études tout court. Toutes les études sont confondues dans ce genre de prêt personnel. La plupart du temps, on parle des étudiants car ils ont leur propre prêt spécialement conçu pour eux. Dans leur cas, ils sont les bénéficiaires directs du crédit. Et ce sont eux les demandeurs de crédit. Donc, ils ouvrent leur compte bancaire et reçoivent le prêt. Il y a aussi les prêts personnels empruntés par les parents pour les enfants encore mineurs. Ce genre de crédit par contre est versé dans le compte des parents. Ce sont eux qui font la demande et ce sont eux qui gèrent. À tout moment, un parent peut emprunter pour les études de son enfant. Les études ici sont juste une nomination des activités concernant les études et des matériels s’y afférant. Le prêt peut financer les scolarités des enfants, ce qui n’est pas toujours évident surtout à la rentrée des classes. Il y a aussi les fournitures scolaires et les livres. Avec un foyer de 3 enfants de niveau différent par exemple, il faut 3 fois plus de livre. Les frais pour les concours sont aussi une charge non négligeable. Ils font parties des dépenses supportées par un prêt personnel pour les études. Pour les enfants qui sont dans les internats, les parents peuvent demander un prêt. C’est aussi le cas pour l’étudiant qui étudie loin de ses parents et qui est obligé de louer un appartement. Le  prêt personnel est toujours sur le compte des parents. De plus en plus d’écoles et d’université organisent des voyages d’études pour leurs élèves. Ces voyages sont assez loin et nécessitent une organisation financière très vaste. Mais dans le cadre d’un bon épanouissement de l’enfant, il doit y assister. C’est pour cela que les séjours dans le cadre des études sont compris dans le crédit (à l’étranger ou dans le pays).

Le contrat

Le contrat est divisé en deux sortes. Si c’est l’étudiant qui fait la demande pour son propre compte, il signe son contrat. Il n’a pas besoin de l’autorisation de ses parents. Mais il doit avoir au moins 21 ans le jour de la signature. Le prêteur lui demandera les pièces nécessaires pour son dossier comme la justification qu’il est étudiant, les preuves de son âge (pièce d’identité). C’est donc à l’étudiant de rembourser son emprunt.

Si l’enfant est mineur, il ne peut pas contracter. Ce sont les parents qui le font. Un des deux suffira pour le faire. Dans ce cas, c’est la démarche habituelle. Il faut les informations personnelles et professionnelles du demandeur. Il faut aussi la situation financière pour connaître le taux de recouvrement des dettes. Sans oublier les pièces justificatives de la demande. Ici, l’emprunteur dévoile le devis pour la scolarité, le bail pour la location d’appartements, les devis des frais venant du responsable de l’internat. Toutes les pièces possibles pour justifier l’emploi du financement sont présentées. C’est l’un des parents qui signe et ce sont eux qui remboursent l’emprunt.

VN:F [1.9.15_1155]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>