Les prêts personnels sociaux

Les prêts de solidarité

Pour l’obtenir, il faut faire la demande d’autorisation administrative. C’est seulement après que le dossier est envoyé et analysé. Si vous avez les situations adéquates, le prêt sera accordé. Mais il faut que les assistantes des services sociaux soient au courant de votre demande. C’est elles qui verront votre situation familiale. Le montant pour les prêts exceptionnels est de 5000 euros. Il faut préciser la nature de la demande et c’est aux administrateurs d’en juger. Pour les frais médicaux et achat de matériel médical, le montant maximal est de 10 000 euros. Il faut aussi des pièces justificatives. Le matériel médical ici est spécialisé comme les appareils auditifs par exemple. La demande passe entre les mains de la commission des aides financières et prêts du CLAS pour tous montants supérieurs à 5000 euros. Le prêt personnel social comprend aussi le prêt lié au décès. C’est surtout les frais d’obsèques qui y sont inclus. Le décès peut concerner le demandeur, son conjoint, ses descendants et ascendants, son concubin mais aussi les partenaires PACS. Il faut fournir l’acte de décès, et les factures d’obsèques. Le montant maximal est aussi de 5000 euros. Et enfin, il y a le prêt pour achat et réparation de véhicule. La demande est étudiée par la commission. Le véhicule doit être indispensable pour le demandeur. Que ce soit pour son quotidien ou pour sa vie professionnelle. Avec un montant plafonné à 5000 euros, il faut donner le devis ou la facture de l’achat ou de la réparation du véhicule.

Les prêts à caractère social

Les prêts personnels à caractère social sont aussi une aide mais qui concerne la vie sociale. Il y a le prêt d’accompagnement à la vie quotidienne et le prêt pour l’amélioration du cadre de vie. Le montant maximal de tous ces prêts est de 5000 euros. Toutes les demandes sont justifiées par un devis ou une facture.

Le changement de la situation familiale est compris dans ce prêt. C’est-à-dire le mariage, l’union PACS, la naissance et l’adoption. Le frais d’études concerne les études de l’enfant du demandeur. L’âge maximal est de 26 ans et 27 pour les handicapés. Les frais peuvent être la scolarité, les fournitures, les loyers, les séjours à l’étranger, tout ce qui se rattache à l’étude. Les frais de justice appartiennent aussi au caractère social. C’est pour payer les honoraires de l’avocat, de l’huissier et du notaire. Le dépôt de garantie et le frais de déménagement sont financés par cette aide. Le cumul de prêt est autorisé pour le dépôt de garantie mais souvent refusé pour les autres prêts. Si vous faites une rénovation de votre résidence principale, le prêt maximal est de 5000 euros. De même que pour le paiement du loyer quand vous décidez de déménager. C’est-à-dire, le loyer de votre futur logement et du logement que vous allez quitter. Les équipements ménagers et les mobiliers peuvent être acquis par ce prêt mais sous conditions. De toute façon, votre dossier sera minutieusement étudié et votre demande sera instruite par les départements gestionnaires de vos prestations.

VN:F [1.9.15_1155]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>