Le prêt personnel pour appareil électroménager

Le crédit des prêteurs traditionnels

Un appareil électroménager en panne ou hors-service, et tout votre emploi du temps tombe à l’eau. Les pannes ne préviennent pas, elles arrivent in extremis. Par exemple si votre réfrigérateur rend l’âme, il vous faudra trouver un rechange le plus tôt possible. Si vous voulez économiser pour en acheter un neuf, il vous faudra faire les courses au jour le jour durant un certain temps. Le prêt personnel pour électroménager est présent pour éviter tout cela. Chez les prêteurs indépendants, c’est-à-dire les prêteurs privés, vous avez l’embarras du choix. Vous avez le prêt personnel, le crédit affecté et le crédit renouvelable. Tous ces crédits sont différents surtout dans la pratique. Avec le prêt personnel, vous pouvez acheter votre appareil avec une liberté très large, en plus du taux intéressant. Le montant d’un prêt personnel peut dépasser largement la limite de 21 500 euros. Avec le crédit affecté, vous pouvez vous faire rembourser si votre appareil n’est pas celui cité dans la publicité. Et ce crédit rassure le consommateur mais le prix ne doit pas excéder les 21 500 euros. Avec le crédit renouvelable, vous pouvez aussi acheter vos appareils électroménagers. Le fonctionnement est un peu différent des deux autres. Votre compte est toujours alimenté par un crédit non-stop. Alors vous avez toujours de quoi acheter vos appareils. En plus, ce crédit n’a pas de limite dans la nature des achats ni dans le prix des produits. Quelque soit votre choix pour l’acquisition d’un appareil électroménager, ne vous focalisez pas sur un seul prêt, ni un seul prêteur. En cherchant bien, vous trouverez un prêt très intéressant.

Le crédit par le Ministère

La BFM offre aussi un prêt personnel pour l’achat des électroménagers. Le taux de remboursement n’est pas cher, il est même moins cher que celui d’un prêteur privé. Mais le montant maximum à emprunter est de 5 000 euros. Le taux est soit de 3 % soit de 2 % en moins que les autres prêteurs. Le petit problème c’est le dossier de demande. Il faut des étapes obligatoires pour obtenir le crédit. Les passages obligatoires ne sont pas compliqués mais prennent un petit peu de temps. Le dossier à fournir n’est pas difficile à faire. Le plus intéressant c’est le prix à payer. Premièrement, il n’y a pas de frais de dossier. Le montant que vous empruntez est le montant accordé. Bien sûr, il y a des intérêts, mais le taux est aussi intéressant. Le prix des mensualités est fixé par rapport à votre revenu et par rapport à ce que vous pouvez payer. Même si vous empruntez une petite somme, la durée maximale est toujours de 60 mois et le taux diminue de 2 à 3 %. Ce prêt est spécialement conçu pour qu’un foyer ne se sente pas oppresser par le remboursement d’une dette. Mais il faut quand même savoir que vous devez finir le paiement d’un prêt avant de contracter un autre (un prêt auprès de la BFM, ceci n’inclus pas les prêts privés).

Les frais de dossier d’un prêt personnel

Les frais de dossier d’un prêt personnel

Le montant

La plupart des prêts personnels nécessitent la constitution d’un dossier. Le seul prêt qui n’en a pas besoin est le prêt gratuit. Un dossier est constitué de plusieurs pièces. Elles viennent surtout de l’emprunteur. Il y a les pièces personnelles comme une pièce d’identité, un livret de famille. Il y a aussi les pièces professionnelles comme le bulletin de paie, la déclaration d’impôt, les relevés bancaires. Et aussi d’autres pièces pour le contrat comme l’assurance, la promesse de vente. C’est le prêteur qui donne la liste du dossier à constituer et c’est à vous de le faire. Les pièces originales sont les vôtres tandis que le prêteur recevra les photocopies.  Le dossier sera donné à votre prêteur et c’est là que commence son chemin. Un dossier pour un prêt parcourt quelques points avant d’être accepté. Il passe dans plusieurs bureaux administratifs, c’est une des raisons pour laquelle il faut des frais de dossier. Quand le prêteur engage votre dossier dans sa boîte, il faut aussi payer les frais de dossiers. Que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur, le parcours de votre dossier nécessite des frais. Le montant dépend du prêteur mais aussi de la valeur de votre emprunt. Le montant n’est pas négligeable parce qu’il peut atteindre les 20 % du montant de l’emprunt. Il faut faire attention, négociez le frais de dossier avant d’accepter un contrat. Si nécessaire, optez pour les prêteurs qui ne taxent pas les dossiers. Les frais sont inclus dans votre crédit. Son remboursement se fait avec l’emprunt. C’est à cause de ces frais que le montant total de votre crédit dépasse amplement le montant que vous avez demandé.

Le paiement

Le prix des frais de dossier vous est communiqué. Parfois, ce prix est visible sur les publicités, comme cela, vous avez déjà une idée de ce que sera votre remboursement. Si vous avez un apport personnel, il servira essentiellement à payer ces frais. Mais si le financement est à 100 %, le montant des frais est inclus dans votre crédit. Il n’y a donc pas de paiement particulier. Puisque les frais sont inclus dans votre crédit, le remboursement aussi. C’est le prêteur qui repartit les frais. C’est surtout pendant la première année que vous remboursez ces frais. Ne vous inquiétez pas, ils sont déjà compris dans les mensualités. Le taux effectif global exprime la valeur des mensualités. Le taux regroupe tous les remboursements à faire (montant emprunté, frais de dossier, intérêt d’emprunt, commissions, assurance).

Ce qu’il faut aussi savoir, c’est que le frais de dossier sert souvent de compensation d’un taux très bas. Il ne faut jamais négliger ces frais. Vous devez demander à l’avance combien coûtera votre dossier car les 20 % peuvent être dépassés surtout si le taux est relativement bas. En plus de cela, les frais de dossier n’ont pas de plafond. Tous les prêteurs sont libres de les fixer. Ils peuvent représenter le tiers du montant de votre emprunt si le prêteur inclut les frais facultatifs, les commissions bancaires et votre assurance.

Le rachat de prêt personnel

Comment faire ?

Pour faire un rachat de prêt personnel, il faut d’abord avoir au moins un prêt. Que ce soit un prêt pour une voiture, une moto, des travaux, un voyage, des études ou autres financements, le rachat de crédit est possible. Tout d’abord, il faut chercher un prêteur de rachat de crédit. Tous les prêteurs ne font pas de rachat, en plus, c’est un acte souvent mal vu par votre prêteur. C’est pour cela qu’on dit toujours de faire le rachat chez une autre société mais pas dans laquelle vous avez fait votre emprunt. Parce que premièrement, vous serez vu comme un client avec un problème de trésorerie mais aussi votre taux de rachat ne sera pas du tout intéressant. Il faut aussi faire la comparaison des prêteurs de rachat de crédit pour trouver le meilleur taux. Ensuite, vous engagez votre dossier. Il faut un nouveau dossier parce que c’est un nouveau crédit. Alors, toutes les étapes que vous avez faites lors de votre ancien crédit sont à refaire. Il y a aura des frais de dossiers, des assurances, des commissions. C’est pour cela qu’un calcul s’impose pour vérifier si le rachat permet vraiment une libération de crédit. Votre dossier en cours est analysé par le nouveau prêteur afin de déterminer la possibilité d’un rachat et à quel taux. Précisons qu’un rachat ne peut pas se faire à tout moment comme le remboursement anticipé. Si les frais du rachat ne sont pas intéressants par rapport au reste à payer du contrat en cours, le prêteur refusera votre dossier. Le calcul le plus proche est le calcul de la durée ou de la somme déjà payée. Si les mensualités versées ne dépassent pas la moitié de la totalité, le rachat est encore possible. Le mieux c’est qu’au plus le tiers des mensualités soit payé.

Dans quel cas ?

Pourquoi il faut toujours que le rachat couvre le contrat en cours ? C’est parce que le rachat permet de réduire le prix des mensualités avec un taux plus intéressant que le premier contrat. Le taux d’un rachat doit toujours être inférieur au taux en cours, pour qu’une réduction se fasse. C’est le premier cas d’utilisation du rachat. Il permet aussi de faire une place pour pouvoir faire des épargnes si les mensualités sont trop lourdes. Avec le rachat, le taux est faible, donc les mensualités diminuent pour obtenir une place pour économiser. Il consiste aussi à un regroupement de crédit pour qu’il y ait un peu plus de liberté pour un nouveau prêt. Le plus souvent, l’emprunteur regroupe quelques crédits pour n’en faire qu’un. Le rachat achète en même temps ces crédits pour que l’emprunteur ne paie plus qu’une mensualité par mois. Alors, il peut contracter d’autres crédits. Le rachat diminue le taux d’endettement puisque les crédits sont regroupés en un seul et le taux diminue. Le rachat est utilisé dans toutes ces situations. Il peut aussi être utilisé pour le rachat d’un seul crédit, cela dépend de l’emprunteur. Mais dans tous les cas, il ne faut pas attendre un problème de remboursement avant d’opter pour un rachat. Il est toujours possible de le faire même si votre remboursement se passe bien.

Les points communs des différents prêts personnels

Les taux

Tous les prêts personnels ont des points communs. Ces points sont surtout les détails non négligeables pendant la comparaison et surtout la négociation. Ils sont à vérifier quand l’offre préalable est obtenue. Il est à remarquer qu’on parle ici des prêts personnels qui ne sont pas gratuits, c’est-à-dire les prêts qui donnent des intérêts.

Les taux, ce sont eux qui définissent le prix à payer. Le taux nominal exprime les intérêts résultant du montant à emprunter. Il est négociable mais souvent fixe quand il est en ligne. Il varie selon la nature du prêt et du prêteur mais aussi du montant à emprunter. On ne peut pas dire qu’un taux pour un prêt personnel auto est le même que pour un prêt personnel voyage. Il y a beaucoup de différence. C’est pour cela qu’il faut toujours opter pour un prêt précis afin de mieux comparer le taux nominal. Pour le taux effectif global, il dépend aussi des mêmes détails que le taux nominal. Leur différence c’est que le TEG est global. Il prend en compte tous les frais occasionnés par le prêt. Le TEG n’est pas souvent communiqué dans les publicités. Il est par contre obligatoire de le mentionner dans le contrat préalable. Le montant, les frais de dossiers, les commissions, les assurances, les intérêts et autres frais facultatifs sont compris dans le TEG. Il est très variable d’un prêteur à un autre, et d’un prêt à un autre. Par exemple, si un prêt ne nécessite pas de frais de dossier, le TEG est beaucoup moins important.

Les autres détails

Il y a aussi d’autres détails que les prêts ont en commun. Comme la durée de remboursement. Tous les prêts gratuits, ou non sont remboursés pendant une durée quelconque. La durée dépend essentiellement de la nature du prêt, du montant de l’emprunt. Elle dure de 3 mois à 10 ans, tous prêts confondus. La plupart des cas, la durée est à court terme. Ensuite, il y a les annuités. Pour tous les crédits, les annuités sont mensuelles. C’est le paiement le moins lourd. Il y a les trimestrialités mais ce n’est pas conseillé. Les mensualités sont surtout une somme d’argent que l’emprunteur verse pour le remboursement de sa dette. Il y a aussi les assurances. Pour qu’un prêt soit validé, il faut une garantie. Elle est donnée pour que le prêteur ait une assurance que le crédit sera payé quoi qu’il arrive. Normalement, il ne faut qu’une assurance ou une caution par contrat. Le surplus d’assurances dépendra de l’emprunteur.

Ces points communs en disent longs sur la manière de comparer des prêts. Mais, il y a des détails qui ne sont pas obligatoires dans un contrat. Comme les frais de dossiers et les commissions. Mais le reste est obligatoire selon la nature du crédit. Ces détails font naître les garanties que les prêteurs peuvent donner. Ces garanties ne sont pas toujours communiquées d’avance. Demandez auprès de votre prêteur. Le problème c’est que si vous attendez le remboursement pour demander des garanties, si le contrat n’en offre pas, vous serrez coincer.

Le prêt personnel pour deux roues

Les avantages

Ce qui est bien pour un prêt personnel pour moto, c’est qu’il est indépendant. La nature est bien définie par le contrat. Et tous les prêteurs offrent un crédit spécialement pour l’acquisition des motos neuves ou occasions. Au lieu de chercher un prêt le mieux adapté pour acheter une moto, vous ne cherchez que le prêt spécial pour moto le plus intéressant. C’est déjà un premier avantage. Il est toujours mieux d’opter pour un crédit fixé pour l’achat d’un bien plutôt qu’un crédit global. Avec un crédit moto, tous les détails sont déjà pris en compte par rapport au prix et à la durée de vie d’une moto. C’est comme le crédit automobile. Mais vous pouvez choisir entre un crédit affecté pour une moto ou un crédit non affecté.

Les avantages du premier, c’est que vous bénéficiez de la protection du consommateur. Si la moto n’est pas celle que vous avez commandé ou celle mentionnée dans la promesse de vente, vous pouvez la rendre et vous faire rembourser totalement. C’est le prêteur qui vous rembourse, mais ce sont les mensualités déjà versées qui seront remboursées. Et c’est le vendeur qui rembourse le prêteur. La durée de votre remboursement dépend de la garantie du constructeur. Comme cela, le montant à rembourser sera dans la moyenne.

Les avantages du second type de crédit c’est que vous avez une liberté sur l’achat de votre bien. Si au départ vous vouliez une moto légère, vous pouvez acheter une grosse cylindrée si c’est votre dernier choix. Le taux est plus bas que le premier, mais sans remboursement de la part du prêteur.

Les comparaisons

Peu importe la nature de votre prêt personnel pour moto : crédit à la consommation, crédit renouvelable, ou autres, il faut toujours comparer. Les comparaisons se focalisent sur quelques détails importants. Ils ne sont pas négligeables car tout votre crédit en dépend.

Le taux effectif global est très important. C’est le meilleur moyen de comparaison. Il résume ce que vous devez rembourser. Tout est inclut dans le TEG. Il y a les intérêts, le montant total de votre emprunt, les frais de dossiers et des commissions, les assurances.

Le taux nominal est très variable selon le prêteur. Si vous cherchez bien, vous trouverez le meilleur taux. N’oubliez pas que votre TEG dépend aussi de ce taux nominal. Si vous avez un taux élevé, le TEG le sera aussi. En plus, c’est le taux qui apparaît dans les publicités. C’est donc votre premier moyen de comparaison.

Les mensualités, c’est le montant à payer par mois. Si vous ne les comparez pas, comment sauriez-vous si vous pourriez payer ou non ? C’est donc important de connaître ce petit détail.

La durée de remboursement définit le temps que vous mettrez pour payer l’effectif de votre crédit. Une durée trop longue engendre plus de mensualités. Comparez la durée pour connaître le montant des mensualités mais aussi le total à payer.

Le montant du prêt : ne dépassez pas le montant qui offre des avantages pour les emprunteurs. Cela pourra vous faire gagner quelques euros.

Recherche d’un prêt personnel facile

Recherche sur le web

Il n’y a rien de tel qu’une recherche de prêt sur le web. C’est une porte très large et très variable pour les recherches de prêt personnel. En plus ce cela, tous les prêteurs se frayent un chemin dans la toile. Le nombre de prêteurs qui font une publicité en ligne augmente à chaque fois ainsi que le nombre de visiteurs. Tous les prêts personnels sont visibles en ligne. Il y a seulement les comparaisons, les publicités mais il y a aussi les souscriptions en lignes. Si vous voulez vous renseigner, choisissez les publicités et les comparaisons en ligne. Vous pouvez aussi  y trouver facilement des prêts.

Il y a les prêts faciles à trouver. Pour le faire, entrez dans les sites de comparaison. En une seconde, vous avez une liste interminable de prêteurs. Vous n’avez qu’à choisir celui qui vous attire le plus. C’est très facile et ne coûte rien.

Il y a aussi les prêts faciles à obtenir. Il n’y a qu’en ligne qu’on trouve tout ce qui est facile. Ils sont faciles à obtenir car il n’y a pas trop de contrainte par rapport aux prêteurs traditionnels. Le taux est faible, donc le remboursement sera moins pénible. Ils sont aussi faciles à obtenir car c’est à vous de faire le calcul de vos mensualités. Vous n’aurez pas à négocier, vous calculez directement sur le site. C’est à vous de décider si les mensualités résultant du calcul seront dans vos moyens ou non. Si vous commencez une souscription, c’est que le calcul est déjà fait et que cela ne vous pose pas de problème.

Les choix

Le prêt personnel facile, en ligne ou non, porte bien son nom. Il y a des prêts personnels qui sont plus avantageux que les autres. Tant sur le contrat que sur le remboursement. Le crédit gratuit est le premier. Il est dit gratuit parce qu’il n’engendre pas d’intérêts. Il est facile à obtenir pour un prêt personnel. Il suffit de se rendre chez le prêteur. Vous pouvez voir les publicités directement dans les vitrines mais aussi en ligne pour les grandes enseignes. Tout ce qui concerne ce crédit est facile : l’obtention ainsi que le remboursement. Vous avez une remise de remboursement si celui-ci se fait au comptant. C’est mieux que les remboursements avec intérêt et pénalisation. Le crédit de trésorerie est aussi facile à obtenir. Appelé aussi crédit renouvelable, il a des intérêts d’emprunt mais plus facile à obtenir qu’un prêt personnel classique. Vous pouvez gérer ce crédit comme vous le voulez.

En plus d’être facile à obtenir, ces crédits sont rapides. Ils mettent moins de temps que les autres. L’inconvénient surtout pour le crédit renouvelable c’est son taux de remboursement. La facilité d’octroi et d’emploi est compensée par le taux de remboursement. Le problème des deux prêts c’est la trop grande liberté d’emprunt. Ce qui peut susciter des dépenses incontrôlées de la part de l’emprunteur. Mais l’avantage c’est que l’emprunteur a toujours de quoi acheter des biens à la consommation sans se soucier d’une liquidité en mains.

Mariage, union Pacs et prêt personnel

Le prêt

Un mariage ou une union pacs est sélectionné parmi les services à la consommation. Le prêt personnel est donc  valable pour les financer. Concernant le prêt, il est proposé par les prêteurs sous forme de crédit mariage. Profitez surtout des offres spéciales comme pendant la saint Valentin. Vous bénéficierez d’une remise exceptionnelle sur tous les détails du contrat. Sinon, vous pouvez toujours contracter un contrat à la normale. Le prêt est simple. Mais avant de décider du crédit à employer, faites une comparaison. Il vaut mieux opter pour le crédit le plus sûr. Le montant d’un prêt personnel pour un mariage est de 75 000 euros le maximum. Mais faites attention car plus le montant est important, plus le taux de remboursement le sera aussi. Le financement n’est pas obligatoirement à 100 % comme pour les autres crédits. Vous pouvez choisir le montant qui vous manque ou le montant dont vous avez besoin. Le but est de simplifier l’obtention de l’emprunt et faire le moins de dépense possible surtout pour les remboursements. Le contrat est comme d’habitude. Il faut une offre préalable contenant les détails comme le taux effectif global ainsi que le plan de remboursement. Ce qui est bien pour un prêt personnel mariage et union pacs c’est que le remboursement peut être négocié à tout moment si la situation de vie du couple change. Pour jouir de ces avantages, il faut que les garanties offertes par le prêteur incluent les négociations en cours de route.

Le remboursement

C’est le moment fatidique pour le couple. Si le contrat a été signé par l’une des deux dans le couple, le remboursement par contre se fait à deux. Même si le contrat a été signé avant le mariage, le contrat stipulera que c’est au couple de le rembourser. Alors, si pendant le remboursement, le couple se sépare, le contrat sera supporté par les deux. La division dépendra du régime adopté par le mariage. Quoi qu’il en soit, le prêteur n’entre pas dans les détails du ménage, il perçoit chaque mois une mensualité.

Le taux de remboursement ou le taux effectif global est certifié dans le contrat. Nous avons dit auparavant qu’il dépend essentiellement du montant du crédit mais aussi de la durée du remboursement. Il peut aller de 3 % à 14 %. C’est pour cela qu’il faut toujours faire une comparaison. Choisissez le remboursement anticipé sans pénalité, juste au cas où. Ainsi que d’un réarrangement de mensualité dans le cadre d’une amélioration des revenus.

Le remboursement se fait donc par mois et il est fixe. Le choix du montant des mensualités peut se faire. Si vous ne pouvez ne pas supporter une somme calculée par rapport à la durée et au taux, vous pouvez arranger votre emprunt. Vous avez un choix : vous diminuez le montant à emprunter, cela diminue automatiquement la durée et le taux. Si vous maintenez le montant, les mensualités ne baisseront pas assez même si vous négociez votre taux et votre durée de remboursement. Le taux se négocie à la baisse tandis que la durée se négocie à la hausse pour diminuer le prix des mensualités.

L’assurance d’un prêt personnel

L’assurance obligatoire

Un prêt personnel nécessite toujours une assurance. Il y a l’assurance obligatoire que l’emprunteur doit fournir pour que son dossier soit accepté. L’assurance donne la garantie au paiement du crédit. Avant d’engager le dossier, il faut faire une souscription d’assurance. Vous avez deux choix. Si le prêteur propose une assurance avec le prêt, vous pouvez opter pour ce choix. Dans ce cas, le montant de l’assurance sera compris dans votre crédit. Le remboursement se fait donc avec le remboursement de votre emprunt. Ce n’est pas le prêteur qui donne l’assurance mais une maison d’assurance. Les deux travaillent ensemble. Vous pouvez aussi chercher une assurance en dehors de votre prêteur. Chez une société d’assurance ou chez une mutuelle. Dans ce cas, c’est à vous de vous occuper de la souscription et du paiement de l’assurance. Mais vous pouvez aussi faire un emprunt pour cela si le prêteur est d’accord. Si vous optez pour le second choix, il faut une lettre venant de l’assureur que vous avez une souscription pour l’assurance d’un prêt personnel. Si l’assurance ne vous intéresse pas, vous pouvez toujours opter pour le cautionnement. Il y a les sociétés de cautionnement mais il y a aussi les personnes physiques. Les sociétés sont comme les assurances. Les personnes physiques sont des tiers ou des personnes de l’entourage comme les parents ou la famille. Si vous avez une caution, il faut une lettre de promesse venant de la caution qui dit qu’elle se porte garante de votre emprunt. Précisons qu’une caution peut être déterminée ou indéterminée.

Les assurances facultatives

Les assurances facultatives pour un prêt personnel sont surtout pour l’emprunteur. Bien sûr, la garantie est toujours le paiement du remboursement, mais ces assurances mettent l’emprunteur à l’abri. Elles sont facultatives mais toujours utiles surtout si le montant de l’emprunt est important ou que la situation financière et professionnelle est à craindre. Elles sont nombreuses mais les plus utiles sont au nombre de quatre. Ces assurances couvrent l’emprunteur à d’éventuels incidents. Pour les obtenir, il faut faire une souscription dans une assurance ou une mutuelle.

L’assurance décès couvre votre remboursement si jamais cela vous arrive. Car un contrat présente toujours des paragraphes sur le décès. Si cela arrive à une personne, c’est son conjoint qui se chargera de payer la dette ou une personne mentionnée dans le contrat.

L’invalidité absolue et définitive survient après un accident. L’invalidité peut être physique ou mentale. L’assurance prend en charge le paiement si les revenus de l’emprunteur ne peuvent plus le couvrir.

L’incapacité temporaire au travail est une assurance qui se met en marche si l’emprunteur est temporairement dans l’incapacité. Cela peut être dû à une maladie, à un accident mais temporaire.

Et enfin la perte d’emploi. C’est une option souvent négligée mais très utile. Si vous perdez votre emploi pendant le remboursement, l’assurance prend en charge votre dette.

Un point important, toutes ces assurances ont un prix. Donc, le paiement de votre mensualité dépend de la valeur de votre police d’assurance. Elle peut couvrir 100 % ou moins. C’est en fonction de ce que vous avez payé à l’assureur.

Le cumul du prêt personnel

Généralités sur le prêt personnel

Le prêt personnel est un prêt divisé en plusieurs thèmes. Selon les besoins des consommateurs, certains prêteurs différencient ces crédits. Vous pouvez acheter tout avec un crédit personnel. Mais il ne faut pas s’éloigner du sentier battu, c’est-à-dire que l’achat se porte sur des biens à la consommation ou des services. Faites attention car le prêteur peut vérifier votre acquisition à tout moment. Le prêt personnel est fait pour le financement des particuliers et non pas pour les professionnels. Il faut en général un contrat avant d’obtenir le fonds nécessaire. Le montant du contrat dépend du bien à acheter si c’est un crédit affecté. Sinon il dépend du choix de l’emprunteur. Le taux varie selon le prêteur et selon la nature de l’emprunt. Si la nature n’est pas définie, le taux est globalisé avec le taux en général. La durée du crédit est en fonction du prêt. Par exemple, un prêt non affecté peut durer 10 ans tandis qu’un prêt affecté dépend de la nature du bien à acheter (3 mois à 5 ans). Le prêteur propose tous ces détails mais c’est l’emprunteur qui décide de ce qu’il pourra supporter. Tous ces détails engendrent les mensualités, alors si l’emprunteur ne pourra pas payer une mensualité trop importante, il faut baisser ou augmenter l’un de ces points. C’est pour cela qu’il faut des négociations. Il y a aussi les frais de dossiers, les assurances du crédit mais surtout le remboursement de celui-ci. Un remboursement est toujours précisé par le contrat : le montant à rembourser, les mensualités, la durée du remboursement, la date et les autres frais de remboursement.

 

Les cumuls

Le cumul veut dire que vous pouvez ou non contracter d’autres crédits alors que vous êtes entrain de rembourser un ou plusieurs crédits en cours. Cela est possible pour certains et impossible pour d’autres. Pendant votre demande de crédit, le prêteur demande si vous avez des crédits en cours et demande aussi la situation de ce crédit. Ce renseignement est premièrement utile pour le calcul du taux d’endettement mais aussi pour l’analyse de votre dossier. Certains prêts personnels à la consommation peuvent se cumuler s’ils ne portent pas sur un même bien. Les autres peuvent se cumuler même s’ils portent sur un bien de même nature. Cela dépend tout d’abord de la loi, ensuite du prêteur et enfin de l’emprunteur. Si vous faites un emprunt pour un véhicule et que vous en faites un autre pour un autre véhicule, si la loi ne l’interdit pas, il faut attendre la décision du prêteur. Si votre remboursement en cours ne tient pas la forme, le crédit pourra être refusé. Mais il y a aussi les crédits non cumulables. C’est-à-dire qu’il faut tout d’abord s’acquitter du crédit en cours avant d’en faire un autre (de même nature ou non). Par exemple, le prêt personnel pour la rénovation n’est pas cumulable avec un prêt bonifié pour l’immobilier. En général, du moment que votre taux d’endettement n’atteigne pas le maximum, vous pouvez faire un emprunt surtout pour les produits à la consommation.

Le prêt personnel renouvelable

Définition

Le crédit à la consommation est subdivisé en plusieurs crédits. Le prêt personnel renouvelable en fait partie. C’est un prêt pour les particuliers ou les consommateurs. Il est dit renouvelable parce qu’au fur et à mesure que l’emprunteur rembourse, le crédit se renouvelle. Ce n’est pas un crédit à prendre à la légère, c’est pour cela qu’il faut un contrat bien défini entre les deux parties.

C’est une réserve d’argent en permanence pour l’emprunteur.  Tous les prêteurs proposent ce crédit et même les grands distributeurs de produits à la consommation. Le prêteur doit proposer une offre préalable avant la signature du contrat. Donc, le délai de réflexion est mis en vigueur. Si un détail change, le contrat est renouvelé. Par exemple si le montant du crédit augmente ou diminue, le contrat est reconduit en fonction. Le prêt respecte aussi les termes obligatoires d’un contrat à la consommation. Mis à part l’offre préalable, il faut aussi mentionner le taux effectif global. La durée est au plus 1 an avec un montant maximal de 21 500 euros. Le remboursement est mensuel. La mensualité est calculée en fonction du montant emprunté et du taux effectif global. Faites attention car le taux de remboursement dépend spécialement de la situation du demandeur. Le prêteur est libre de le fixer, et il le fixe en fonction de la solvabilité de l’emprunteur. Si vous n’êtes pas fiable, vous aurez un taux plus important que si vous étiez un bon payeur.

Ses particularités

Le prêt personnel renouvelable a beaucoup de particularités. Premièrement, le crédit est renouvelable tant que l’emprunteur ne rompe le contrat. Il n’aura pas de problème de liquidités s’il rembourse bien son crédit. Le renouvellement est indéfini tant que l’emprunteur ne demande pas l’arrêt du celui-ci. La durée est la plus minime des crédits à la consommation. Le contrat ne dure qu’un an mais avec une particularité d’être reconduite tacitement. C’est-à-dire que si l’emprunteur ne fait pas de demande d’annulation, le contrat est renouvelé tous les ans. Pour arrêter le renouvellement, l’emprunteur doit adresser une lettre à son prêteur. Contrairement aux autres crédits, le prêt renouvelable est renégociable en cours de route. L’emprunteur peut demander de baisser ou d’augmenter le montant de son emprunt. Il peut aussi demander l’arrêt complet ou partiel de l’alimentation de son compte. L’emprunteur peut assurer son emprunt s’il le souhaite mais ce n’est pas obligatoire. L’assurance engendre encore plus de frais mais c’est nécessaire au cas où un problème se présenterait. Le prêteur peut proposer de nouvelles conditions du contrat en cours. Mais l’emprunteur est libre d’accepter ou non. S’il refuse, il n’y aura plus de reconduction du contrat. C’est-à-dire que le contrat s’arrête jusqu’à ce que le dernier crédit de l’ancien contrat soit remboursé.

Le prêt personnel renouvelable donne une liberté et une souplesse pour le consommateur mais il présente aussi un risque. Un risque sur l’endettement car le taux n’est pas négligeable. Mais si le remboursement et les conditions sont à la portée du consommateur, le crédit renouvelable permet de donner un coup de pouce aux revenus.